mercredi 30 août 2017

Les campagnes françaises ne font plus d'enfant.

En 2016, 784 000 bébés sont nés en France, soit 15 000 naissances de moins qu’en 2015 (– 1,9 %) .
Source INSEE




Les 784 000 naissances de 2016 ont eu lieu dans 2 800 communes (INSEE).

En majorité des bébés urbains :

Ainsi, quasiment 2 % des naissances en 2016 ont eu lieu à Toulouse. Paris,(agglomération) avec 42 116 naissances, est la commune où l'on dénombre logiquement le plus d'accouchements. Derrière Toulouse, Marseille a vu naître 14 142 nouveaux nés en 2016. Lyon en a vu 10 072. Une source

Autre source

Naissances en France métropolitaine (INSEE, 07/2017)

T1/2017
vs T1/2012: -15 400 naissances, -8,1%
vs T1/2016: - 4 100 naissances,  -2,3%

-------





Bien. Tout le monde a compris ? J'espère.

Le taux de "renouvellement" s'effondre sauf dans les grandes villes.

Au revoir le FDS !!!!! Pas besoin d'avoir fait polytechnique pour le constater.

Le grand remplacement est une expression galvaudée. On assiste simplement à l'effacement serein du vieux "FDS".

Sans tambour, ni trompette, comme une lettre à la Poste. Ne reste plus qu'à remplacer quelques statues et changer les noms des rues.

Le plus gros est fait. En Marche vers la fin.


12 commentaires:

  1. Il manque un graphique Wendy, celui des IVG
    Selon le rapport de la Direction des études du ministère de la santé (Drees), consacré au recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en 2016, 211 900 IVG ont été pratiquées en France l’an dernier.
    Mouton anonyme.

    RépondreSupprimer
  2. Perso les français qui font des enfants actuellement m'étonnent. Pensent-ils à la vie qui attend leurs enfants en tant que kouffards colonisés par l'islamisme ? Le choix est simple : soit reprendre le pays et virer les colons allogènes, soit arrêter de se reproduire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soit partir. Et élever ses enfants tranquillement ailleurs.

      :))

      Supprimer
    2. Wesh tu déconnes ou quoi ?

      Un type brillant et une femme brillante doivent faire trois/quatre enfants, c'est nécessaire, marre des féministes (hommes et femmes) qui repoussent l'échéance à 40 ans à cause de leur «carrière» (en plus ils/elles bossent dans la réclame ou le marketing, oh là là que c'est difficile...) et laissent les barbares coloniser ce pays.

      Mon ami chrétien en ingénierie pétrolière et chimique a une famille de 4 frères/soeurs, tous passé par Louis Le Grand (sauf la petite dernière qui passe en 3è cette année).

      Supprimer
    3. Sur la lune...

      Supprimer
    4. Reprendre le pays c'est pas en arrêtant de faire des enfants qu'on y arrivera...

      Supprimer
  3. Et pour partir où ?

    RépondreSupprimer
  4. J'ai du mal à bien interpréter ces courbes, mais il me semble que le taux de natalité français a été très haut il y a encore qq années encore, il ne s'agit peut être que d'un retour à un taux plus normal, dans un période de crise économique ?

    42000 naissances à Paris? On sait qu'un test pour rechercher une drépranocytose, (maladie génétique qui ne touche que les populations originaires d'Afrique ou des Antilles), est pratiqué sur 25% des naissances de la région parisienne. Cela fait moins de 10000 naissances en Idf qui ne sont pas des FDS, cela relative les choses ?

    Steph

    RépondreSupprimer
  5. Il ne faut rien exclure ;o)

    Wendy j'ai mis en lien cet article en complément d'info, depuis mon blog.

    Bise

    RépondreSupprimer
  6. Paradoxalement, il n'y a jamais eu autant de blancs sur Terre et autant de FDS. Le problème est la proportion et le moral. A méditer.

    Rien de bon n'arrivera si tout le monde se lance dans la course démographique. Il y a la fable de la cigale et de la fourmi mais on pourrait inventer la fable de la sauterelle. Qualité ou quantité ?

    J'attire votre attention aussi sur la communauté juive, qui bien que relativement peu nombreuse, ne s'en sort pas si mal. Ça aussi c'est à méditer dans tous les sens du terme, non ?

    Et je ferais remarquer que j'ai déjà posté ici un article qui montrait que partout ou presque, petit à petit, le nombre d'enfants par femmes diminuait. Les blancs sont en avance et doivent gérer la transition des autres. Les turcs et autres qui misent un maximum sur la démographie vont se retrouver gros jean comme devant.

    L'urgence est de supprimer l'Etat providence à partir du moment où une société est communautarisée. Ce sera vite réglé je pense... N'oubliez pas quel est le but final des élites : la domination d'une nouvelle noblesse sur une masse de gueux/gnous. Ils nous mènent où ils veulent en nous faisant croire que c'est pour notre bien. Ce qui est souvent vrai à court terme et à courte vue.

    Faire des enfants pour faire la guerre ? La guerre ne rapportera qu'aux marchands de canons... En revanche, la grève générale, la grève du zèle, voire le sabotage, la déPIBisation...

    Mais la masse ne fera rien. Ça chouinera en allant à Lidl et en votant pour l'Alexis Corbillard, qui en remettra une couche, quand Libé et le canard leur diront de le faire. Ils seront Charlie ou je ne sais quoi après l'attentat du moment. Si on vivait dans une simulation, théorie tout sauf idiote, ces gens seraient des NPC (Non Playing Characters). Vous êtes gentils avec les bots vous ? Ce n'est pas le cas de tout le monde...

    En attendant, si vous êtes (encore) vivants, allez plutôt dans les départements en rouge sur la carte plus haut (hors Bretagne des punks à chiens). C'est moins pire pour l'instant quand on est FDS. Cela donnera encore un peu de temps aux retardataires pour se préparer. jdcjdr

    Au fait, gardez espoir. N'abandonnez pas avant même que cela n'ait vraiment commencé. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'appelles les rats des steppes nouvelle noblesse?...elle est bien bonne...

      Supprimer
    2. Noblesse dans le sens de se positionner en haut de la pyramide et de se reproduire entre eux. Mais absolument aucune noblesse d'âme bien évidemment. Peut-être devrait-on effectivement les appeler des tyrans. Ou de futurs guillotinés ? ;)

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.