vendredi 11 août 2017

Le Mystère des abattages de poules.



Dans ce dossier des œufs contaminés, on évoque jusqu’à 1 million de poules abattues aux Pays-Bas. 
Lorsque de telles mesures d’urgence sont décidées, généralement pour des raisons sanitaires, on sait que l’abattage n’a pas forcément lieu dans des abattoirs, du fait des difficultés d’organisation ou des risques de transmission. 
Les animaux sont donc parfois tués sur place, dans les élevages, mais il est difficile de savoir dans quelles conditions. Elles demeurent souvent obscures. 
On voit parfois les poules abattues avec une sorte de mousse envoyée dans leur cage… Ou bien des conteneurs apportés sur les exploitations et dans lesquels sont introduits les animaux : ils en ressortent morts. Il serait en effet intéressant de savoir plus précisément comment autant d’animaux sont mis à mort sur une courte période.
Alors ? Combien de poules abbatues ? En Europe en général et par Pays ? 
On ne le saura pas. Ils tuent des poules à tour de bras, croyez-moi !
Car c'est sur elles qu'est pulvérisé le poison qu'on retrouve dans les œufs.
La bonne nouvelle ? "Ce n'est pas grave du tout". 
On pourrait même en manger du "Fipronil", dans le pot, à la petite cuillère ! Si, si ! 

(Ils ont "oublié" la Roumanie ... hors Europe). 

20 commentaires:

  1. Dans la merde jusqu'au cou, et ils en redemandent11 août 2017 à 04:32

    "Les gens mangent de la merde. Mais sont pas raisonnables non plus... Quand on pense qu'il faudrait que les gens n'en achètent pas pour que ça ne se vende pas." Coluche

    https://www.youtube.com/watch?v=Epkt9SmqSqo

    RépondreSupprimer
  2. @wendy

    j´èspére que vous allez bien malgres les préssions

    la technologie folle et mortifére peut

    faire dire n´importe quoi á n´importe qui

    dans le pire des scénarios une déclaration de guerre

    et hop la...

    https://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01637594/src/r8mxpf/zone/1/showtitle/1/#

    ps: vous etes le seul blog sur lequel je m´exprime

    de chez moi,il est maintenant difficile de vous trouvez

    vous et vos intervenants dérangés c´est á la foi bon et mauvais signe...

    salut á tous thierry

    RépondreSupprimer
  3. Mince... Les oeufs que me donne ma voisine n'ont rien d'imprimé dessus!

    Ses poules doivent être défectueuses! C'est comment qu'on change la cartouche d'encre sur une poule?

    En plus y'a pas de bâtiment autour de ses poules.
    Oulàlà! C'est louche tout ça! Allo? La Gestapo? Y'a ma voisine qu'a des poules sans imprimante au fion qui pondent en liberté! Prevenez Barosso!

    Géocédille 0-GR-000-00

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Géo pour cette perle!!

      MDR!!

      Marmotte

      Supprimer
    2. De rien Marmotte.

      En fait le vrai souci de ma voisine ce sont les aigles. Il y a une espèce petit aigle qui vit dans les hauteurs de l'île et qui se ferait bien un poussin de temps à autre pour changer des rongeurs, des lézards et des serpents. Les coqs veillent au grain, mais certains aigles n'hésitent pas à tenter leur chance, parfois à leur dépens.
      L'an passé un aigle a eu l'aile brisée par un coq alors qu'il tentait d'attaquer un poussin. Depuis, la voisine a installé un chien dans la bassecour. Le chien prend son taf très au sérieux. Dès que quelqu'un ou quelque chose approche il aboie comme un taré, même quand c'est un villageois qui passe tous les jours à la même heure. Mais c'est afficace. Avant-hier, un aigle a passé l'après-midi a chasser dans le valon. Dès qu'il a survolé le village, le chien s'est mis à hurler comme jamais. L'aigle n'a pas insité, et a plané fissa vers l'autre versant. A la grande satisfaction des corneilles qui avaient fui au loin dès qu'elles avaient perçu la silouette de l'aigle au dessus d'elles et qui sont revenu se joncher sur les fils electriques en exprimant leur contentement à grand renfort de cacquettements.

      Supprimer
    3. Géocedille tu écris de mieux en mieux !

      Tres tres drôle ! Merci !

      Supprimer
    4. Merci Wendy.
      C'est qu'il s'en passe des choses au village! Je pourrais écrire un nouveau tome aux lettres de mon moulin.

      La méditérannée, c'est vraiment vivant. Dans les airs, dans les valons, dans les villages et même sur et sous l'eau.

      L'autre jour, en faisant de la plongée en apnée, j'ai eu un fou rire. C'est pas conseillé de rire sous l'eau! C'est que j'avais débusqué un bébé poulpe qui apprenait à se planquer sous les rocher.

      Les poulpes attrapent des galets avec leurs ventouses et les ramènent vers eux pour se dissimuler derrière.

      Sauf que notre bébé poulpe avait choisi en guise de galet un bout de verre brisé. Il se planquait derrière un bout de vitre parfaitement transparent!

      C'était vraiment trop drôle!

      Géocédille

      Supprimer
    5. Tu vois Géocédille, je te passe le bonjour d'ailleurs, l'enracinement je considère que c'est ça, ce genre de récit que tu nous livres dans ce message. Je vis quelque chose qui y ressemble ailleurs, en France loin des envahisseurs, mais avec le même bonheur et le même émerveillement au quotidien. Et cela me donne envie de me battre et de ne pas tout laisser tomber. Ne pas tout abandonner aux skrillings, aux orcs...

      Porte-toi bien et profite l'ami.

      Supprimer
    6. À Geocedille et à Anonyme,

      Vois tu Geocedille, ton écriture devient limpide et fluide, comme ce que tu vis, un reflet de la simplicité chaleureuse de ta vie sur ton ile.

      Je ressens ton bonheur et ton bien-être et je ne suis pas la seule ici.

      Anonyme, pareil pour toi. Un apaisement.

      Profitez bien des dernières semaines de paix extérieure qui influe sur la paix intérieure. !

      Pauvre petit poulpe !!! :)

      Je suis vraiment surprise par toute cette vie marine ! La Mer est tellement malmenée !

      Ça donne envie.

      Supprimer
    7. Merci à tous les deux.
      Cette année il y a bien plus de poissons ici.
      Aucune idée de pourquoi.

      Sinon, pour ceux qui dépriment en zone urbaine, prenez votre courage à deux mains : une autre vie est possible, mais faut une révolution intérieure avant tout. Il faut faire le tri entre ce qu'il vous faut pour vivre heureux et ce qu'on vous fait prendre pour l'indispenssable.

      En un mot, arretez de vous penser 'consommateur'.

      Tout le reste en découle. Moi, mon paradis, c'est une ile, mais c'est moi qui veux ça.

      Pour un autre ce sera en montagne dans les Vôges, près d'une rivière en Ecosse, dans la Beauce, sur les rives sud du lac Tchad (très beau).

      Tout arbre a besoin de racines. Sortez les du pot, les angrais c'est nul. Cultivez votre jardin (Rousseau) en pleine terre.

      Géocédille





      Supprimer
  4. we've frozen walt D11 août 2017 à 06:39

    J'ai plus peur d'aller manger dans certains restos, que de consommer des pseudos traces de frontline dans un croissant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux pareil!!

      C'est tant mieux, j'ai du poids à perdre! (mais avant l'hiver c'est con!)

      MArmotte

      Supprimer
  5. On voit que vous vous y connaissez, moi aussi je fais attention aux restaurants et j'aime ceux où je vois comment le repas est préparé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va chez Iguma rue Sainte Anne à Paris...ou au Burger King...

      Supprimer
    2. Ou ici, ça doit être le même genre, hmmmm miam miam :

      https://www.youtube.com/watch?v=FMPmN-tzDo0

      :)

      Supprimer
  6. gazage au CO2, de 60.000 poules prévu dans une ferme de la province de Drenthe (nord-est).
    http://www.courrier-picard.fr/48292/article/2017-08-06/oeufs-contamines-les-pays-bas-abattent-des-poules

    RépondreSupprimer
  7. J'ai des œufs bio dans le frigo 0FR (non pas NL)et origine france; je mange ou je jette?

    Ils ne sont même pas capables de nous citer les enseignes concernées ayant acheté les lots d'œufs aux pesticides.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est une psy-op, si la date est encore bonne bouffe les.

      On ne parle pas de doses si dangereuse. Suffit de "gazer" une fois son petit animal au frontline pour en bouffer x fois plus, m'est avis... Je l'avais fait une fois, il y a des années, mes minous avaient bavé comme des fous. Pas étonnant que ce soit efficace. Sauf si les puces sont devenues résistantes selon le coin. A éviter...

      Et perso, je ne garde jamais mes oeufs au frigo. Cela-dit, une fois qu'ils y ont été, il faut les laisser jusqu'à consommation si je ne dis pas de bêtise.

      Supprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.