mardi 15 août 2017

La CIA a inventé l'"art moderne", une arme de la Guerre Froide.

bien. Ça, c'est fait ! On comprend mieux.

Plus la peine de s'extasier dans les soirées mondaines devant des croutes qui ne sont que des armes idéologiques !

L'exposition inventée par la CIA en 1958 sur l'"art moderne" présentait les "œuvres" d'artistes tels que Pollock ou de Kooning. Source et beaucoup plus.


LOL 

Les élites se moquent de nous, fixent les prix et rient ! 
On a ainsi une idée de l'emprise qu'elles ont sur le Monde puisque des gugusses achètent ces machins à prix d'or ....à grands coups de propagande et de bourrage de crâne ! 

Ceci est valable pour tout........! En économie on appelle ceci "la destruction créatrice".

Quand je pense que personne n'a jamais ri au nez de Schumpeter je me dis que, peut-être, on mérite ce qui nous arrive...


Pollock.


De Kooning.



13 commentaires:

  1. Il y a quelques années des journalistes avaient acheté un tableau chez Ikea et l'on emmené dans une galerie d'art pour le faire estimer la galerie a estimé ce tableau à 2,5 millions d'euros, pour te dire que l'art moderne c'est vraiment une imposture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils auraient dû prendre l'argent... LOL

      Supprimer
    2. Il y aussi les histoires du mec faisant peindre un chimpanzé, un éléphant, un gosse de trois ans,...il y a des brouettes entières de "fausses" oeuvres peintes par des animaux ou comme tels mais réellement expertisées pour des fortunes.

      L'art dans le passé était compris par tous. La moindre oeuvre "parlait" même au dernier des paysans. Elle se passait de commentaires, "analyses riches", débats et feuillet pour appréhender correctement une quelconque exposition soit disant avant-gardiste. Ça coulait de source. Et la quête du beau et de l'esthétisme, même morbide (Bruegel, Boch, Grunewald), de l'harmonie était visible, éclatante même.

      Supprimer
  2. Quand y'en à marre y'a Neymar15 août 2017 à 08:56

    Et toile pour pigeons...1 milliard!!!....

    RépondreSupprimer
  3. tout ce qui a un prix ne vaut rien

    RépondreSupprimer
  4. C'est depuis que les artistes ont commencé à signer leurs oeuvres, à partir de la Renaissance en Europe que les boulards ont gonflé et les prix avec...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand y'en à marre y'a Neymar15 août 2017 à 09:33

      En effet, l'art transcendant est devenu objet et par conséquent valeur marchande...

      Supprimer
    2. On a perdu la notion d'universalité... peut être....

      Supprimer
  5. Alors dépêchons-nous de tous devenir des artistes en art moderne au moins nous serons riches....Lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas !! Misère.

      Faut être passablement gay et avoir du piston comme jamais.
      A moins que vous ne soyez mort. Ça marche pas mal depuis Van Gogh , vous savez l'artiste maudit, ignoré et méconnu mais qui atteint la postérité en 2-2 une fois refroidit et dans l'incapacité de toucher les plus-values.

      Supprimer
    2. Quelle tristesse ! pour VanGogh, par contre Picasso et Dali, amis des zélites ont bien profité durant leur vie....EUX !

      Supprimer
    3. gay ? avoir plutôt la queue coupée, oui !

      Supprimer
  6. AUDE DE KERROS A LONGUEMENT ÉCRIT SUR LE SUJET...
    DONT "L ART CACHE"...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.