mardi 8 août 2017

Fait divers l'haineux.

Et la laine ? Elles tissent les femmes ? mais où trouvent-ils des moutons ? Bon... autre nation...

La police municipale de Nante est intervenue ce lundi 7 août vers 20h dans le parc public de Beaulieu : un mouton venait d’être saigné, pendu par les pattes arrières.

Le mouton venait d’être saigné au bord du plan d’eau, au bout de l’île de Nantes. À quelques mètres du chemin de promenade, à la vue de tous, ce lundi soir. 

Un groupe d’une quinzaine de personnes avait prévu chaises, tables et barbecue pour ce repas « urbano-champêtre ». ..........un agent de la municipalité a décroché l’ovin. « C’est assez courant, dans ce parc, d’être confronté à ce genre de pratique. Mais rarement en plein milieu du mois d’août »....Source




9 commentaires:

  1. Est-ce que cela ne serait pas lié à une certaine fête ? (non chrétienne)

    RépondreSupprimer
  2. Spectacle terrible surtout pour les enfants qui étaient présents et non habitués à cela, car pour d'autres, on les prépare dès l'enfance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les pauvres petits ils ne savent pas comment tuer une bête pour en faire des hamburgers.
      Il faut arrêter les conneries maintenant on n'a plus le droit de tuer une bête de faire un barbecue maintenant.

      Bientôt il n'y aura plus le magasin, alors commence à apprendre à dépecer une bête au lieu de te prendre pour un être supérieur qui se choque pour un mouton égorgé

      Supprimer
    2. Il y a tout de même d'autres endroits ou faire mourir ces animaux non ? en tout cas pas dans les lieux publics du moins ici en France chez toi je ne sais pas

      Supprimer
  3. Chez toi c'est chez moi alors je fais ce que je veux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non tu ne peux pas faire ce que tu veux. Nul n'est censé ignorer la Loi !!!
      La réglementation concernant l‘abattage
      Arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l‘élevage, à la garde et à la détention des animaux
      Art. 3.2 - Les animaux destinés à l'abattage reconnus gravement malades, blessés, accidentés ou en état de misère physiologique doivent être conduits à l'abattoir le plus proche pour y être abattus immédiatement. Toutefois, en cas d'urgence reconnue par un vétérinaire, il peut être procédé à l'abattage ou à l'euthanasie de l'animal sur place.
      Art. 3.3 - Lorsque les circonstances imposent l'abattage d'un animal, celui-ci doit être pratiqué par un procédé assurant une mort rapide et éliminant toute souffrance évitable.L‘abattage d‘animaux de boucherie en dehors d‘un abattoir est interdit.
      Toutefois, plusieurs cas dérogent à cette règle.
      La réglementation concernant l‘abattage hors abattoir (exceptionnel)
      Textes de références :
      décret n° 71-636 du 21 juillet 1971 pris pour l'application des articles 258, 259 et 262 du code rural et relatif à l'inspection sanitaire et qualitative des animaux vivants et des denrées animales ou d'origine animale arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l'élevage, à la garde et à la détention des animaux ;
      arrêté du 9 juin 2000 relatif à l'abattage des animaux de boucherie accidentés ;
      Arrêté du 12 décembre 1997 relatif aux procédés d'immobilisation, d'étourdissement et de mise à mort des animaux et aux conditions de protection animale dans les abattoirs.
      L‘abattage d‘animaux de boucherie en dehors d‘un abattoir est en principe interdit. Toutefois, plusieurs cas dérogent à cette règle.
      Les animaux des espèces caprines, ovines, et porcines peuvent être abattus en dehors d‘un abattoir, par la personne qui les a élevés ou entretenus, lorsque cette personne en réserve la totalité à la consommation de sa famille. Cela signifie donc que la personne doit avoir gardé un certain temps les animaux afin de les engraisser.
      Les espèces bovines et équines ne peuvent en aucun cas être abattues en dehors d‘un abattoir.
      abattage rituels abattages rituels en dehors d‘un abattoir sont totalement interdits.
      Au moment de leur abattage, les animaux doivent être obligatoirement immobilisés, étourdis et ne peuvent être suspendus avant leur étourdissement ou leur mise à mort. La saignée doit commencer avant que l‘animal ne reprenne conscience.
      L‘abattage rituel en dehors d‘un abattoir n‘est en aucun cas autorisé.
      L‘abattage à la ferme est également autorisé lorsque celui-ci doit être pratiqué d‘urgence pour cause d‘accident, ou lorsqu‘un animal est gravement malades, blessés, accidentés ou en état de misère physiologique, mais un vétérinaire doit lui-même juger de son état. Dans les cas d‘extrême urgence, il peut être dérogé à l‘obligation d‘étourdissement.
      L‘abattage des volailles et lapins domestiques par la personne qui les a élevés ou entretenus est également autorisé lorsque cette personne en réserve la totalité à la consommation de sa famille. Ces animaux, ainsi que le petit gibier d‘élevage, peuvent être suspendus avant d‘être abattus. Rappelons que ce procédé n‘est pas autorisé pour les autres animaux. De plus l‘étourdissement des ces espèces n‘est pas obligatoire.
      abattage volailles
      Des locaux d‘abattage de volailles et de lagomorphes (lapins, lièvres) peuvent également être installés dans une exploitation par un éleveur pour son seul usage, ce qui signifie que seuls les animaux élevés sur l‘exploitation peuvent y être abattus. Ces tueries doivent être déclarées à la Direction départementale des services vétérinaires (DDSV). Le nombre d‘animaux abattus annuellement doit être limité à moins de 50 volailles/jour ouvrable ou 10 000/an (art R. 654-2 et L. 654-3 du Code Rural).
      L‘éleveur doit assurer la vente directe de la viande ainsi produite aux seuls consommateurs.

      Supprimer
    2. Merci pour ce rappel. L'Europe (la commission) interdit, si, si l'abattage sans étourdissement. En France je ne sais pas pourquoi on n'applique pas. :))

      De plus il ne me semble pas autorisé de répandre le sang animal sur une aire de loisirs, si ?

      Et pourquoi pas mettre les viscères dans l'eau de baignade ?

      :))

      Supprimer
  4. Ma loi à moi me dit que si j'ai envie de manger un mouton et de faire un barbecue je le fais et toc

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.