mardi 29 août 2017

Fait divers du jour.

Samedi, un chat ensanglanté a été découvert en pleine rue par des passants, d'après nos confrères de Sudpresse. Sans plus attendre, l'un d'eux a pris la décision de le confier à une chatterie de la région pour tenter de lui sauver la vie. Malheureusement, l'animal succombe de ses blessures peu de temps après.

Après examens approfondis, deux vétérinaires parviendront à la même conclusion: l'animal a été violé par un être humain vu l'état de son arrière-train. Un acte tout ce qu'il y a de plus ignoble qui n'a pas encore fait la lumière sur l'identité du coupable. La police de Charleroi a ouvert une enquête. Source

....Il y a quelques jours c'était une jument en Suisse....


6 commentaires:

  1. J'habite à 30 km de Charleroi. Il y a 20 ans c'était dans notre village, des chats violés, attachés à une planche. Il n'a jamais été retrouvé ce fils de pute.

    RépondreSupprimer
  2. Plus besoins d'aller en enfer car l'enfer est ici...

    RépondreSupprimer
  3. Pour un penis t'as plus rien29 août 2017 à 08:09

    Ça me rappelle l'histoire de Pony...

    RépondreSupprimer
  4. Depuis le temps que je vous dit que l'humain est un démon voir pire car il semble que les vrais démons harcèlent mais violent pas de chats. Donc l'humain est une grosse espèce dégénéré. 98% disons qui mérite de disparaître pour laisser la terre respiré.

    RépondreSupprimer
  5. Dieu c'est la nature, le Diable c'est les humains. Certains humains apprennent à revenir à la nature, mais ils sont très rare.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.