mardi 22 août 2017

Eau potable : un ensemble de facteurs l'empoisonne.


Les algues qui prolifèrent dans les plans d'eau douce aux USA ont fait l'objet d'une étude liée à la présence néfaste de cyanobactéries.

Le résultat final de l'étude donne un cadre Prédictif sur l'impact conjugué du climat, de la croissance démographique et d'autres facteurs sur la qualité future de l'eau pour différentes régions américaines.

On estime que les lacs et les réservoirs d'eau potable pour 30 millions à 48 millions d'Américains seront contaminés périodiquement par les toxines produites par les algues.

Les chercheurs citent l'exemple de 2014, quand près de 500 000 habitants de Tolède, en Ohio, ont perdu accès à l'eau potable après que l'eau du lac Erie a révélé la présence de cyanobacteries.

-Source et plus , Source 2

---un parfait exemple de "La tragédie des communs", chère à ce blog. (Ici en français)

L'effet boule de neige et domino !

Et toujours, comme facteur aggravant, la surpopulation. Y compris si le facteur déterminant est l'accaparement des ressources naturelles gratuites "pour notre bien".

(Sur ce blog il y a plusieurs vieux articles traitant des sargasses et des algues. L'autre conséquence des proliférations "vertes" étant la mort du vivant dans les eaux par asphyxie).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.