lundi 28 août 2017

Des neurones biologiques vivants pour construire un cerveau.

Un scientifique nigérian a présenté dimanche à la conférence TEDGlobal 2017 (Technology, Entertainment and Design) d’Arusha, en Tanzanie, un appareil mis au point par sa start up et capable de détecter des explosifs sans importuner les passagers en partance. 
Tandis que les spécialistes de l’intelligence artificielle se battent pour créer des machines qui imiteraient le cerveau humain ou, comme l’entrepreneur et inventeur d’origine sud-africaine Elon Musk — y implanter carrément des ordinateurs, M. Agabi a trouvé le moyen de faire travailler ensemble des neurones produites en laboratoire et des circuits électroniques.
Délaissant le silicium des processeurs classiques et ses limites, il explique s’être tourné directement vers le cerveau humain, « le processeur le plus puissant que l’univers ait jamais vu ».


« Plutôt que de copier une neurone, pourquoi ne pas juste prendre la cellule biologique elle-même et s’en servir telle quelle ? C’est une idée révolutionnaire dont les conséquences dépassent l’entendement ».


Un des grands défis que l’entreprise a dû relever a été de trouver le moyen de conserver les neurones vivantes, un secret que M. Agabi se garde bien de révéler, se contentant de dire qu’elles peuvent être conservées vivantes deux ans dans le cadre d’un environment et deux mois dans l’appareil détecteur.
Il pense que sa société sera capable de mettre au point un système cognitif humanoïde à base de neurones de synthèse vivantes dans les cinq à sept ans à venir.
« Ce n’est pas de la science fiction. Nous voulons construire un cerveau de neurones biologiques, un système autonome qui possède de l’intelligence. Nous ne voulons pas constuire un cerveau humain », explique-t-il à l’AFP.
Par les temps qui courent, enfin une invention utile ! Un cerveau !


14 commentaires:

  1. Il doit y avoir une erreur un certain siphon ici nous a dit que l'homme noir n'étais pas capable d'inventer quelque chose et que c'était réservé aux cerveaux d'hommes Blancs.

    Ces nombreux commentaires sont toujours à disposition.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que ces gens ne vont pas prendre leurs infos sur maliactu.net qui évite les fake-news qui maintiennent les noirs dans leur infériorité alors qu'ils sont supérieurs. Il va vraiment falloir rééduquer ces blancs et l'humanité pourra enfin coloniser l'espace, vivement !

      Supprimer
  2. " neurone" est masculin. On n'est pas encore au Canada où le genre est indistinct.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais la source dit ainsi.... :)

      Supprimer
    2. Le jour où le neurone sera féminin ça se saura, on a beau nous raconter n'importe quoi sur l'égalité des sexes un cerveau de femme ne pensera jamais comme un cerveau d'homme vous pouvez me raconter ce que vous voulez ça ne changera jamais.

      Ce n'est pas pour rien que les grands inventeurs ont toujours été des hommes, même si on trouve un léger pourcentage de femmes mais ce n'est que l'exception qui confirme la règle.

      La télévision dit des choses mais la réalité en dit d'autre.

      Supprimer
    3. Certes ! Mais avec la trouvaille du monsieur les hommes vont pouvoir nous en acheter un !

      Quelle chance ! Cadeau fête des mères !

      Supprimer
    4. Mais les hommes ne font qu'inventer des trucs pour se faire du fric car ils ne pensent qu'à ça, les femmes pas.
      C'est pour ça qu'on ne retient que les inventions masculines!!!!!!!

      Supprimer
    5. Eh oui ! Mais sans fric un homme ne peut pas avoir de femme et la garder, sauf rare exception, j'te jure ! C'toi le chat, tu retouches pas ton père ! ^^

      Supprimer
  3. Traduit en français ca donne :

    La start up du Pr Oshiorenoya Agabi a produit un prototype de detecteur de substances aerosol hybride (électronique biologique) composé de 64 cellules neuronales.

    Il a fait ses études sur la capacité d'interfacer des cellules vivantes avec des appareils electroniques afin de les utiliser comme capteurs de substances.

    Il compte utiliser ce procédé pour produire des detecteurs d'explosifs très sensibles et en équiper, par exemple, des drones.

    Le reste (intelligence artificielle, système cognitif humanoïde) c'est du baratin journalistique à sensation. Pas de l'info.

    Nous vivons une époque où l'incomprehention du public pour les nouvelles technologie perlet de raconter tout et n'importe quoi.

    Y'a des bonnimenteurs qui en ont fait leur gagne pain comme cet escroc qui passe son temps à faire des conférences sur la vie eternelle, celui qui leves des finds avec les fucking solar highways et l'autre multimilliardaire qui pompe les fonds de recherches US avec son hyperloop...

    Avant on avait un nom pour ces types : Escrocs. Mais ça, c'était avant.

    Géocédille


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :))

      Il y en a un qui suit ! \o/

      Elon Musk mon ennemi ! À qui on donne des fonds pour aller sur mars....:)))

      Le super loop qui ne tourne pas !!! :)))

      Bref... plus c'est gros plus ça Marche ! La bio-technologie c'est pas neuf mais je pense que le journaliste a voulu en faire un peu trop :)))

      Supprimer
  4. P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non

    en attendant...........

    "les neurones vivants peuvent être conservés vivantes deux ans dans le cadre d’un environnement et deux mois dans l’appareil détecteur."

    Nous avons à faire clairement à un coupeur de tête....Frankenstein sors de ce corps!!!

    A combien de têtes aura-t-il droit???
    C'est peut être pour ça que nous avons une invasion de migrants!! Tout,plutôt que de servir de cobaye au docteur Mengele!!

    Marmotte

    RépondreSupprimer
  5. Je n'y crois pas un demi milliardieme de seconde.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.