lundi 17 juillet 2017

Un point "commentaires" et injures.

Au réveil, c'est hallucinant de lire les commentaires ...
Bref, je pense mettre en place un sondage ici et vous demander votre avis.


Je reviens...

--------

L'extrême droite racialiste et les islamiques enragés posent problème.

Spéciale dédicace à 2 "Anonymes" d'extrême droite nationaliste qui laissent toujours, pour le premier, des commentaires plein d'humour ou, pour le second, très argumentés sans jamais une seule injure en direction d'un groupe ou d'un autre.

À travers eux j'ai fait connaissance avec l'extrême droite. Vu que je partais de zéro....

Les autres de "l'extrême droite" qui postent des commentaires à connotation raciste me hérissent le poil. Quand je lis "congoïdes", par exemple, je n'ai plus envie de lire la suite.

Il y a longtemps maintenant j'ai beaucoup prévenu du "helter skelter" que je voyais pointer en France.

Maintenant cette idéologie racialiste ne pointe plus, elle s'est imposée. Mais pas qu'en France.
Je lis les journaux en ligne de langue anglaise, ceux qui ne modèrent pas les commentaires.

En France la censure fait rage. En Angleterre ou aux USA, beaucoup moins. Les commentaires sur le DMail ou sur Zero Hedge font passer FDS pour un sympathique immigrationiste !

En France une partie de la population, comme des faits divers, est muselée (ou passés sous silence).

Censurer n'est pas régler le problème. La bienpensance montre son visage dictatorial.
Pour autant, elle n'apporte pas de solution au malaise "identitaire".

De mon point de vue, il y a une guerre des pauvres contre les pauvres, une mondialisation de la misère et "l'invasion migratoire" est un instrument qui appauvrit et efface l'Occident.





(Évolution de la misère en Italie sur ces dix dernières années.) zero hedge.

Un instrument de soumission. La bienpensance est une sorte de religion et comme telle, un instrument du pouvoir.

Se soumettre devient "disparaître". C'est un fait économique et social avant toute autre chose.

La "classe moyenne" meurt en Occident des USA à la Grèce. Seuls survivent les CSP++ qui parviennent à élever et éduquer leurs enfants correctement en reproduisant l'éducation et l'instruction qu'ils ont eux-mêmes reçues.

À grand coup d'euros.

Il y a la formation de "pauvres blancs" en Europe, comme il y en a eu une aux USA dans les années 2000.

Les pauvres blancs auraient tout intérêt à s'unir avec les pauvres noirs, mais, non !
Ils font l'inverse ! Créant ensemble un loumpen prolétariat décérébré, donc, inoffensif.

On a perdu l'extrême gauche, trotskiste-léniniste dont l'idéologie dominante des années 70 est morte avec Bourdieu. (Raccourci).

Il n'y a plus d'idéologie de "gauche". La bienpensance est un jugement de valeur, comme une foi, donc sans forcément beaucoup d'intérêt sur la longueur.

Quelle est l'idéologie d'extrême droite ? Elle me semble perdue entre racisme et nationalisme, les plus intelligents et cultivés évitant les écueils mais ne pouvant être compris par le plus grand nombre.

Je regarde les jeunes sous-éduqués de Paris et sa proche banlieue. Quel avenir et pour combien d'entre eux ? De plus en plus nombreux émergent les "in-employables".

L'islam politique qui porte en lui aussi toute une organisation sociale et de redistribution financière a de l'avenir comme stabilisateur social.

La corruption avance, les mafias s'organisent, les gens se donnent les moyens de vivre.

Les institutions, comme les infrastructures disparaissent. .

Nous entrons dans le vide. Le vide des réfrigérateurs est un instrument de mesure assez fiable pour mesurer l'avancée du front dans cette guerre globale qui ne dit pas son nom.






 Bien....