lundi 24 juillet 2017

Un mur anti-migrants.





Une action a été menée en pleine nuit contre l'installation d'un centre d'accueil pour migrants à Séméac dans les Hautes-Pyrénées. Tôt, ce lundi matin, l'association Collectif Séméac a commencé à construire un mur de 18 mètres et sur une hauteur de 1,80 mètre afin de condamner l’accès à un futur centre d'accueil pour migrants.
Source

------ diviser pour régner, prend tout son sens ici.

Ce mur n'empêchera rien mais développera des ressentiments toujours plus forts.
Je ne sais même pas s'il y a une solution humaine de part et d'autre de ce mur.
Qui y gagne ? Qui y perd ?
Y-a-t-il même encore une solution pour les migrants comme pour ceux qui les accueillent ?
Il n'y a même pas d'accueil. Les migrants et ceux chez qui ils arrivent ? Il n'y a même plus de chez-soi.
Il n'y a pas l'ombre d'une organisation populaire forte pour porter une voix différente d'analyse, de discipline mais aussi de dignité.
Chaque communauté hurle dans son coin et cette division est antinomique avec toute avancée profitable à tous.

La guerre entre les pauvres, les miséreux et les spoliés.
Trop fort et....Tellement neuf !
Les communautés, vraiment, sont un poison violent.

Je pose ça là :

4 points de QI de perdus, ça se sent en tout et pour tout.