mardi 25 juillet 2017

Rions un peu avec la religion !


Pas faux ! 



Très juste ! 
;) 

47 commentaires:

  1. Au moins, on ne te coupera la tête pour l'avoir dit.

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas glorieux de se moquer de la religion quand on est non croyant... et ignorant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux rire même si je crois.

      Alors j'en profite. :)

      Supprimer
    2. Wendy,
      Tu dis être croyante, tant mieux, je veux bien te croire. Il y a quelques jours tu avouais être peu ou prou abattue au vu de la noirceur de l'avenir qui nous guête. Et tu as raison, c'est très noir... Mais alors, pourquoi ne te réjouies tu pas dans le Seigneur? Si tu l'acceptes comme ton Sauveur personnel, tu n'auras plus rien à craindre, ta destinée sera dans sa main et tu pourras lui confier tous tes soucis.
      Ouvres lui ton coeur, Il te répondra.
      En ce qui concerne notre avenir proche, ton excellent blog contribue à nous avertir du danger qui s'approche chaque jours plus près. Il y a un espoir!

      Supprimer
    3. Bien sûr que je crois en Dieu !

      Mais je tente toujours aussi de regarder au second degré, au 3° et plus encore.

      La foi en Dieu est une choses, les religions en sont une autre et les Livres saints encore autre chose.

      Cette fameuse apocalypse de saint Jean en est une illustration.

      On peut la lire comme une vision de la fin des temps de l'humanité ou comme un parcours personnel vers davantage de sagesse et de bonté. Notre fin du temps à chacun d'entre nous.

      Les evangiles sont écrits "afin que chacun puisse en tirer profit quelque soit son niveau de lecture". La force des paraboles !

      La foi chretienne porte en elle même sa propre critique (au sens propre). C'est sa force et c'est aussi ce qui tue l'église en ce moment même.

      Dieu à mon avis rit avec nous de ces images car il est aussi dans ces images. Il est partout. Comme il était dans le jardin d'Eden à discuter avec le serpent, Adam et Éve.

      Malgré son œil et sa présence Adam a mangé la pomme... :)

      Supprimer
    4. La foi est une chose, les religions autre chose, je suis bien d'accord, et d'ailleurs je ne t'ai pas parlé de religions, mais d'un contact personnel avec ton Créateur.
      Qu'il y ait plusieurs niveaux de lecture pour la parole de Dieu, bien sûr, tu as aussi raison. Mais l'Apocalypse, je préfère d'ailleurs la traduction anglaise "revelation", n'est pas un livre que l'on peut prendre à la légère, c'est la somme de tous les autres, c'est la conclusion de tout ce qui a été écris avant, la révélation de ce qui va arri er àla fin. Qu'il y ait des différences d'interprétation sur certains détails, c'est évident, mais la fin de notre temps est clairement indiquée, la patience du Seigneur est immense mais limitée. Et quand l'heure sera venue, tout ce qui est indiqué arrivera. Tout. Ce qui est évident c'est que c'est pour bientôt, on le voit chaque jour sur ton blog.
      Bientôt, les hommes pourront bien se cacher dans les montagnes pour échaper à son couroux, cela ne servira à rien.
      Dieu ne rit surement pas de notre refus de lui obéir. Il est sûrement bien triste mais par amour, attend encore un peu avant de siffler le coup de sifflet final...
      Et il n'y avait pas de pomme. Relis la Genèse :-)

      Supprimer
    5. Tu as raison, le fruit défendu. Lequel ? Le fruit est aussi un symbole. Comme l'arbre, comme tout...

      Supprimer
  3. NE PAS CONFONDRE CHRISTIANISME ET CATHOLICISME. QUELLE EST DONC LA DIFFERENCE ? LES CHRETIENS SUIVENT LE CHRIST LES CATHOLIQUES SUIVENT LE PAPE....
    OUI RIONS UN PEU TANT QUE NOUS LE POUVONS...

    RépondreSupprimer
  4. oui notre Dieu est tellement bon que nous pouvons en rire sans que nous nous sentions menacés....ce qui n'est pas le cas pour d'autres dieux

    RépondreSupprimer
  5. En enfer vous aurez le temps de rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hotchiwawa, en est tu sûr?
      Je comprends ce que tu veux dire, avant je pensais comme toi. Si tu as le temps, je te propose de lire ce texte, il m'a fait bien réfléchir:
      http://moissondeselus.org/doctrine/quelle-est-votre-notion-de-lenfer/

      Supprimer
  6. "A défaut de pénétrer le sens profond des choses et des êtres, on se borne à ricaner"

    RépondreSupprimer
  7. Pour croire et avoir la foi, il faut avoir été éprouvé. La foi manque à beaucoup de prêtres et à l'antipape, et son absence nuit à l'église.

    Dans la mesure où la bible a été plusieurs fois réécrite, il ne faut pas prendre tous les faits à la lettre mais en retenir l'esprit. En revanche, participer à la messe et prendre l'eucharistie constituent une protection; c'est comme mettre un antivirus sur un ordinateur (en moins poétique)

    Ce qu'on ne vous dit pas, c'est que la messe avec son symbolisme correspond à un rituel qui permet de se relier à un puissant égrégore de protection issu des prières de tous les milliards de catholiques qui prient depuis plusieurs siècles dans la même direction.

    Si Dieu n'existait pas, pourquoi les satanistes mettraient tant d'énergie à vouloir détruire la chrétienté? Jésus est le messager de Dieu sur terre mais n'est pas Dieu, c'est son fils spirituel, son intermédiaire incarné ; quant à Dieu, c'est le créateur, une entité qu'il est inutile d'essayer de représenter (croire sans voir): Il est...et protège si on en fait la demande et normalement en demandant par l'intercession de JC. (fin de la leçon de catéchisme du jour); il y aura certainement un catho-tradi qui viendra me contredire, mais à chacun sa perception.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On reconnait le vrai aux actions de l'ennemi.
      Les satanistes ont désigné l'Eglise Catholique comme adversaire exclusif ! C'est signé.

      Les autres religions n'en sont pas et sont des variantes de la même salade. On est avec le Christ ou contre lui, il n'y a pas d'alternative.

      Supprimer
    2. Les satanistes ont désigné non pas l'église catholique comme adversaire, puisqu'il l'a infiltrée jusqu'à la moëlle, mais bien tous les chrétiens, enfin, ceux qui ont compris le message et la grâce qui leur est proposée, et qui l'ont acceptée et qui donc seront sauvés. Le but de satan étant de leur ravir leur récompense avant qu'il ne l'obtienne.
      100% d'accord sur la dernirère phrase, il n'y aura pas de "tièdes" dans le royaume de Dieu.

      Supprimer
    3. Non, pas de tièdes ! Et je suis d'acccord avec la différence faite entre Chrétiens et Vatican bien que je déplore la chute de l'église pour des raisons d'organisations des Brebis ...

      L'église n'est plus un recours, c'est triste.

      Supprimer
    4. @ Anonyme25 juillet 2017 à 23:34

      Je persiste et signe.
      Toutes les mises en scènes à caractère satanique, films, musique, illustrations sont anti-catholiques ( et donc anti-chrétienne), mais c'est le culte catholique qui est visé et opposé, pas les autres courants.

      On ne voit pas de baptistes du Sud, bouddhistes, juifs et autres musulmans, mormons et que sais-je. Même la symbolique quand elle est travestie est d'essence catholique : eucharistie notamment, habillements détournés et dépravés,...etc...
      Toutes les productions cinématographiques en font foi.

      Supprimer
  8. J'aime bien la deuxième image qui évoque les croisades.

    D'ailleurs en parlant de croisades, il faudrait se demander quel était leur but.
    Délivrer le tombeau du Christ ou bien fracasser l'empire byzantin ?

    Aujourd'hui encore on se demande où est son tombeau...

    Comme quelqu'un l'a très bien dit, la bible, tout comme l'histoire, a été réécrite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup la deuxième image.

      Les croisades, selon moi, ont aussi permis de se débarrasser de quelques chevaliers et de nombre de petites gens en les envoyant sur les routes pendant que la France se formait tranquille.

      C'est aussi un acte politique qui permettait d'avoir la paix relative et de quoi manger à l'intérieur du Pays.

      Enfin, je le vois aussi comme ça. De plus les hommes sans avenir sur le sol de France se retrouvaient avec un but et de quoi manger via qlqs rapines.

      Supprimer
    2. "Comme quelqu'un l'a très bien dit, la bible, tout comme l'histoire, a été réécrite."

      Ouais, ouais, on sait, elle a été falsifié même, j'ai bon ?

      Naturellement vous disposez des versions précédentes pour pouvoir affirmer de telles choses ?
      pour la comparaison quoi.

      Supprimer
    3. @ Ano 00:09
      Tu as raison, mais il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre... facile a dire que c'est falsifié, mais qui a réussi a réfuter les travaux du Dr. Panin? Personne...
      http://b.mettling.free.fr/meditations/panin.htm

      Supprimer
    4. Anonyme26 juillet 2017 à 02:52

      On s'en tape du Dr Panin, moi je t'oppose des siècles de critiques bibliques, d'exégèses laïques, protestantes, juives, orthodoxes,...
      Des millions de types se sont penchés sur la Bible depuis le commencement de sa rédaction qui se situe qq part dans l'antiquité.
      Croire que les hébreux la falsifiaient revient à imaginer qu'ils avaient anticipé une foule de choses imprévisibles comme leur survie pour commencer. D'autant qu'on ne comprend bien l'AT qu'après coup. Le Christ donne toutes les clés pour le remettre à l'endroit. S'ils ont menti c'est surement sur les qualités viriles de David, la taille de leur territoire, leurs mérites imputables, bref des choses d'hommes.

      Mentir sur le NT ? J'abonderai dans ton sens s'il n'y avait pas 3 siècles de martyr. Le Christianisme ne s'est pas imposé par le haut, amis par le bas et avec le sang des fidèles. Les 16 premiers papes sont tous morts suppliciés. Fallait vraiment croire et le vouloir, d'autant que c'est une Foi qui ne rapportait ni les honneurs des hommes, ni la sécurité. On falsifie pour son bien pas pour son mal.

      Il y a plus de 20.000 manuscrits en 5 langues des Évangiles datant des premiers siècles. Le plus vieux (Ier siècle) a été trouvé à Quram (grotte Q7) fragment de celui de St Marc, qui corrobore celui que nous avons aujourd'hui.
      Les Évangiles sont la plus grandes source bibliographique d'un fait historique décrit : La vie et la mort d'un certain Jésus de Galilée.
      Avec plus de 20.000 exemplaires, une vingtaine d’Évangiles (témoignage en grec), écrits en 5 langues différentes : Grec Koinè, Syriaque, Assyrien, Araméen, Latin.
      Le deuxième est la Guerre de Troie avec plus de 600 ouvrages antiques, dont la, les, versions d'Homer.
      La Guerre des Gaules de Jules César, à peine une dizaine "d'époque".

      La Bible en général est aussi la tradition la plus robuste et la plus fidèle, hormis la dimension spirituelle, dont on peut toujours discuter, le cadre historique et géographique, sociale et politique est parfaitement lisible.
      Au regard des Mahabarata, Sagas Nordiques, Mythes grecs,... etc la Bible est très solide.

      Supprimer
    5. @ 00:09,

      D'après toi, génie universel, tu fêtes quoi le 15 août ?
      Tu fêtes quoi le 1er et le 02 novembre ?

      Je te donne un indice ÔÔÔ génie le plus grand de tous: 732 et 778 !!!
      Tu as compris ????

      Supprimer
    6. @ Anonyme26 juillet 2017 à 03:19

      Je connais ces fariboles, mais tu confonds le culte et le message divin, bref en somme tu ergotes sur la manucure du doigt qui te montre la lune.

      Si des fêtes païennes ont été associées aux cultes c'est à la demande expresse des masses de gaulois, francs, wisigoths et autres barbares mal dégrossis qui voyaient en Jésus le retour de Mithra, le soleil, le maître de l’Hadès comme des Champs Elysées. Il se passe à peu près la même chose en Afrique au dire des pères missionnaires où un mélange d'animisme épice le rite chrétien local.

      Supprimer
    7. @ 3:18,

      C'est vrai il n'y a pas plus fiable que la bible comme source historique.

      On y lit que des gens ont vécu 600 ans.
      Des armées qui comptaient 100 000 hommes, pas mal pour l'époque.
      Un type frappe le sol avec son bâton et une source jaillit.
      Un pays tout entier, l'Egypte, frappé par des catastrophes incroyables.
      ...
      ...
      ...
      Et bien sûr une femme qui accouche du Sauveur sans avoir eu de rapports sexuels.

      On touche le fond...

      Quant à César, il n'y a qu'une seule source sur sa guerre: la sienne !!!
      En histoire, c'est irrecevable !!!
      Mais qui est donc cet homme sur la croix ?

      Supprimer
    8. @ 3:27,

      Tu n'as pas répondu à la question et il ne s'agit pas de fêtes païennes.

      Un autre indice: tu fêtes quoi le 08 mai ou le 11 novembre ?

      Supprimer
    9. Anonyme26 juillet 2017 à 03:33

      Des batailles ou des guerres, où veux-tu en venir ?

      Supprimer
    10. Anonyme26 juillet 2017 à 03:28

      Je m'accorde avec vous, ce sont en tous cas des broutilles sans conséquences sur le fond du message biblique, savoir si Moïse a ouvert ou pas la mer rouge est sans importance, je crois aussi qu'il ne faut pas prendre au pieds de la lettre des récits purement oraux qui ont été couché sur papier beaucoup plus tard avec la distorsion qu'on suppose.
      C'est le fond du récit qui importe et il est intacte, puisqu'il échappait complètement aux hébreux : le sens de leur mission et le tour que cela devait prendre, ils n'avaient aucun recul là dessus.

      Pour ce qui est de la Vierge, on est dans le registre de la Foi.

      Supprimer
    11. @ 3:48,

      Et oui, on fête des victoires décisives...
      Maintenant, reste à savoir qui elles ont réellement opposé...

      Supprimer
    12. "On s'en tape du Dr. Panin"? Mais tu n'as même pas lu de quoi il s'agit... ce mathématicien, athée au début de ses recherches a bien du se rendre à l'évidence, la Bible n'a pu être écrite que par Dieu lui même, et il s'est converti. Bref, je disais la même chose que toi, relis mon message.
      Au sujet de Moïse:
      http://www.eulogemaganga.net/pages/les-evidences-de-la-traversee-de-la-mer-rouge.html
      https://youtu.be/Lzb4ekyX1kc
      Il faut beaucoup de foi pour ne pas croire...

      Supprimer
    13. @ ano 3:18

      6 langues. la bible Ethiopienne est un des isolats les plus ancients.
      La 'corruption' de la bible est un mythe.

      Il y a eu des tentatives de tirer le couverture à soi, en forçant la traduction dans tel ou tel sens, parfois en rendant le texte inintelligible comme lors des traduction 'modernistes' qui sont manifestement des sabotages volontaires, en changeant la liste des livres canoniques il y a plus longtemps, mais il y a une cohérence historique indeniable du texte.

      Il suffit d'un petit effort pour trouver les originaux dans les 6 langues ci-dessus et des traductions fiables reconnues par tous les linguistes sérieux concordent admirablement.

      Géocédille

      Supprimer
  9. @pour tous

    A qui le tour?

    http://www.tvanouvelles.ca/2017/07/24/des-employes-sont-sur-le-point-de-se-faire-implanter-une-micropuce-1

    je suis persuadé wendy,que vous donnez beaucoup de mal pour rien...

    mais, je reconnais le role primordiale

    des personnes comme vous qui ramasez les détritus de cette humanité déja condannée

    comme quelqun l`a fait avant vous

    ils nous incombes á chacun de porter notre croix


    bonne chance

    thierry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Thierry,

      Se donner du mal c'est vrai ne sert à rien. .... mais en fait, j'en doute.

      Quand on se donne du mal pour quelque chose, on avance.

      Même si on rate lamentablement le but qu'on voulait atteindre (ce qui se produit tres souvent) on a appris beaucoup.

      Même si tout ce qu'on a appris ne nous est pas utile , pas grave !

      On le transmet sans meme y prêter attention aux autres. À sa famille, ses amis, ses relations.

      Se donner du mal, c'est développer une discipline, tester ses limites, apprendre beaucoup.

      Ensuite même si on ne transmet que 0,1% c'est toujours ça.

      Qu'y a t il de plus beau de plus poétique de plus épanouissant que de se donner du mal pour obtenir un diplôme et au final d'avoir appris tant de choses ?

      Porter une croix, c'est peut être la vie.

      Parce que nous sommes tous responsables de tous.

      C'est aussi pour cette raison que je déteste le "développement personnel".

      Il n'y a pas dans la vie un développement qui ne soit relié aux autres.

      Quand on se bouge les autres bougent. Quand on apprend les autres apprennent, etc...

      Porter sa croix, c'est bien en fait. :)

      Bizzzz Thierry

      Supprimer
    2. @ wendy "Enfin, je le vois aussi comme ça. De plus les hommes sans avenir sur le sol de France se retrouvaient avec un but et de quoi manger via qlqs rapines."

      ce que vous dites la est encore tres comptemporain

      pensez á tous ceux qui s´engagent dans un jihad

      meutrier pour les mémes raisons ou plutot les fausses raisons.

      a propos de porter sa croix,je suis dans le méme etat d´esprit que vous

      mais je me souvient qu`il ne faut pas jeter ses perles aux cochons de peur que ceux ci les foulent aux pieds

      je me souvient aussi du conseil que l´on ne peut ignorer

      SORTER DU MONDE MON PEUPLE ect...

      j´avoue que cela est tres dificile

      mais qui aime le facile ?

      peu de gens bien qu`ils n´en soient pas conscient

      notre époque du tout a jeter en est la preuve

      irréfutable.

      bizzz á vous aussi

      thierry

      Supprimer
  10. L'autobiographie d'un Yogi de Yogananda commence par ces mots : "De longue date, les principaux caractères de la civilisation hindoue ont consisté dans la recherche des suprêmes vérités et dans les rapports entre disciple et guru qui la conditionnent. Mon chemin m'a conduit vers un sage vraiment christique dont la vie merveilleuse marquera les temps futurs.".
    Ainsi Yogananda reconnaissait le Christ !
    Tout mystique quelles que soient ses origines et sa religion rencontre le Christ car il est en tous qui que nous soyons. Le but de chaque être humain est de le trouver et de le suivre.
    Toujours étonnée quand je vois des baptisés croire que leur baptème leur a acheté l'entrée au paradis. Quelle arrogance et quelle erreur. Je suis baptisé donc je suis chrétien ? non. Je suis le Christ donc je suis chrétien même lorsque apparemment je suis juif, musulman, bouddhiste, etc.

    RépondreSupprimer
  11. Bon dès qu'il s'agit de religion ça part dans tous les sens les commentaires....

    SOS... Il faudrait l'intervention d'un vrai spécialiste, un théologien, pour recadrer tous ces délires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux ! Il nous faudrait un spécialiste !

      Supprimer
    2. Et si, c'est faux. Un théologien, un curé, un pape, et on retombe dans le problème des religions, re-lier. "Nul ne vient au père que par moi", a dit Jésus. Donc pas d'intermédiaire, pas de "vicaire", une ligne directe en s'adressant à Jésus directement. Il suffit de lire la Parole de Dieu, et de lui en demander l'interprétation si on a des doutes. Pas compliqué...

      Supprimer
    3. @ Anonyme26 juillet 2017 à 02:23 et wendy : vous avez besoin d'un spécialiste ? vous avez le Christ ! Non ? et vous vous dites chrétiens ?

      Supprimer
    4. Selon saint Matthieu chapitre 16, versets 17 et +

      Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.

      Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

      Supprimer
    5. Selon saint Jean, chapitre 13, versets 6 et suivants

      Jésus arriva donc vers Simon Pierre qui lui dit: «Toi, Seigneur, tu me laves les pieds!»

      Jésus lui répondit: «Ce que je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le comprendras par la suite.»

      Pierre lui dit: «Non, jamais tu ne me laveras les pieds.» Jésus lui répondit: «Si je ne te lave pas, tu n'auras pas de part avec moi.»

      Simon Pierre lui dit: «Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête!»

      Jésus lui dit: «Celui qui s'est baigné n'a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur, et vous êtes purs, mais pas tous.»

      Je ne suis qu'un simple chrétien. Je ne prétends ni être théologien, ni prêtre.

      Mais Jésus a expliqué qu'il parlait en paraboles pour que ceux qui devaient comprendre comprennent. Aussi voici ce que je comprend.

      Le lavement des pieds institue le service de l'Eglise aux chrétiens. En effet il a lieu dès que les disciples demande qui sera le chef de l'église quand Jésus ne sera plus parmi eux.


      Jésus repond en définisant la hyérarchie inversée de l'Eglise (ne faites pas comme les rois des nations qui les soumettent en prétendant faire leur bien), le premier de l'Eglise étant au service de tous.

      Ensuite il décrit ce service en lavant les pieds.

      Le futur chef, saint Pierre, se refuse. Normal, C'est lui l'apprenti chef, il doit faire toutes les erreurs pour que le christ lui enseigne le 'metier' :

      1) L'humilité du Seigneur. Jesus sert comme un valet. Saint Pierre veux un Seigneur qui domine. L'Eglise devra servir et non dominer, son chef en premier.

      2) Le rôle de l'Eglise est de laver les pieds des chrétiens. Pas le tête, pas les mains, car le bapteme a purifié le chretien. Uniquement leurs pieds et uniquement des chrétiens baptisés donc (pas comme fait Francois1er). Le lavement des pieds, dans l'antiquité, est une tradition due aux invités quand ils entraient dans une maison : Ulysse -vielli et habillécomme un mendiant- est reconnu par son ancienne nourrice à son retour au palais au moment du lavement des pieds: elle reconnait une cicatrice qu'il s'etait faite enfant.

      Bref, ce qu'on lavait c'était la poussière du chemin.

      La parabole signifie que l'Eglise doit laver les fidèles des péchés inhérents au cheminement ici-bas. Par la confession et l'absolution.

      Le baptême est crucial pour le salut, c'est biblique.
      L'Eglise est au service des fideles et non l'inverse.
      Le salut ne se fait pas tout seul. Et les outils que le christ a legué sont le baptême et l'absolution.

      Nul ne se sauve par lui même.

      Geocédille


      Supprimer
    6. Commentaire intéressant. Merci Geocédille ! :)

      Supprimer
    7. Merci Géocedille ! C'est limpide !

      Supprimer
    8. Non Wendy, c'est le contraire de limpide, c'est juste "faux", une mauvaise interprétation, faite pour créer la hiérarchie catholique, le pape et Cie, ce soit disant intermédiaire nécessaire à notre redemption, un homme qui peut absoudre les péchés???
      Mais je ne vais pas rentrer dans les détails ici, ça ne sert à rien de se diviser, il vaut mieux nous rassembler avant les épreuves qui arrivent.

      Supprimer
    9. Bien sûr que si, qu'il faut un intermédiaire, un clergé, une Eglise :

      "Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise" a dit le Christ.

      Si vous refusez toute hiérarchie, allez voir en face, chez les protestants !

      Supprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.