vendredi 7 juillet 2017

Profs nuls ?

Pour pallier la crise du recrutement en lettres modernes, comme dans d'autres disciplines, le jury du Capes est contraint à l'indulgence. Quotas de reçus, notes rehaussées... Les méthodes posent la question du niveau des enseignants recrutés... 

...Quelles sont les consignes désormais ? Tout d'abord, "les notes sont systématiquement gonflées" à l'écrit comme à l'oral, admet Annie Kuyumcuyan, membre du jury de 2012 à 2016 et professeur de linguistique française à l'université de Strasbourg.
En cause : il est demandé une moyenne globale autour de 10/20 à chaque commission de jury qui évalue plusieurs dizaines de candidats. "Tant qu'on n'a pas atteint ce seuil, on remonte les notes", indique Annie Kuyumcuyan. Valérie Fasseur ne dit pas autre chose : "En 2015, j'ai par exemple été contrainte de noter 7 plusieurs copies auxquelles j'avais d'abord mis 3. Mais cette année-là, le seuil d'admissibilité a été placé à 6,5. Donc des copies qui avaient d'abord obtenu 3/20 ont été admissibles…"



Elle est bien bien loin "l'excellence française".

3 commentaires:

  1. C'est une incroyable entreprise de démolition tous azimuts de la France. Le tout avec une propagande pas possible.

    Jusqu'à quand ?

    RépondreSupprimer
  2. Une amie universitaire corrigeant les épreuves dans une grande académie de région parisienne (avec de nombreuses zones sensibles) m'a indiqué il y a deux ans qu'ils avaient reçu consigne de recruter avec un 5/20 de moyenne. Elle était écœurée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut avouer que cela ne pousse pas à se dépasser et à s'améliorer. On met la norme en dessous de la médiocrité. C'est cataclysmique, imaginez les élèves derrière... :(

      Supprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.