jeudi 20 juillet 2017

Pourquoi tant de pitreries ?




Non, rien...



On tient une piste.... ? À suivre...





6 commentaires:

  1. C'est du grand cinéma : une connerie (humiliation publique d'un haut gradé militaire) suivie d'une opération rattrapage/séduction (virée à istres/lecture du discours écrit par son nègre : "je vous aime, je suis toujours près de vous"/uniforme pour tentative d'identification); que de l'image! Sauf que les militaires ne se laissent pas facilement duper.

    Une opération séduction /image, cela ne dure qu'un court temps et ne fait pas oublier les incompétences et les erreurs graves.

    Et cette façon de toucher l'autre et d'être tactile pour entrer dans la sphère personnelle, intime qui est une des techniques de séducteur de bac à sable est insupportable et témoigne d'un manque d'éducation. Même Trump en a parlé avec surprise en disant "il adore me tenir la main". Et séduction rime avec manipulation.

    RépondreSupprimer
  2. le rire du sergent
    la folle du régiment
    la préférée du capitaine des dragons

    le rire du sergent
    un matin de printemps
    m'a fait comprendre comment gagner du gallon.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça !!!! LOL !

      C'est pas neuf ! :))

      Supprimer
  3. http://afrik-inform.com/index.php/fr/politiques/812-france-natalite-en-afrique-explosif-un-camerounais-ancien-camarade-de-macron-lui-repond

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi tant de pitreries ?

    Parce que c'est un pitre... mis là pour nous distraire (de l'essentiel, qui est invisible aux yeux)...

    RépondreSupprimer
  5. Il est couillon ce Hanouka... il m'a dit t'es pas chiche de faire comme Bush jr et te déguiser en militaire, il a perdu son pari... et me doit une ford cougar

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.