mardi 4 juillet 2017

On détruit les nations, on construit des villes.

Paris échangera davantage avec Londres, Francfort ou New York qu’avec Lille ou Tours...

Source  et plus.

Avec des ghettos fermés de riches et des masses de pauvres agglomérés dans des sous-quartiers.
Une organisation de castes.



80 millions d'habitants à Shanghai ! Puis...Guangzhou (Canton), Tokyo, Dehli et Mumbai (Bombay) en Inde, mais aussi New-York avec ses 25 millions d’habitants ou encore Rio et São Paulo au Brésil. ...
 « L’Inde et l’Afrique devraient être les prochaines zones d’explosion urbaine ».
Déjà au rang de mégacités, Lagos (Nigéria) et Le Caire (Égypte) vont continuer de grossir, tandis que des villes comme Kinshasa (République démocratique du Congo) ou Onitsha (Nigeria) pourraient rapidement passer la barre des 10 millions… « C’est aussi le cas d’Addis-Abeba, en Éthiopie, qui explose littéralement sous l’effet des investissements chinois ».

« Aujourd’hui, les mégapoles ne sont plus des mangeuses d’hommes. Dans les pays les plus pauvres, les conditions de vie y sont nettement meilleures que dans les campagnes. Les installations sanitaires sont meilleures, on compte moins de mortalité infantile. De la même manière, la qualification des populations tend à augmenter avec la taille des villes. »

 Une diplomatie des grandes villes de la planète est d’ailleurs en train de se mettre en place, qui court-circuite les traditionnelles discussions interétatiques




(Tout est sous contrôle. ;)

4 commentaires:

  1. Tout est déjà écrit, planifié, nos esprits préparés...

    Et ce n'est que la première étape du géocide... il reste 200 et quelques années à la vie sur Terre avant qu'ils ne partent en ne laissant rien derrière eux dans leur quête prométhéenne de l'immortalité.

    Petits, grands, blancs, noirs, chrétiens, musulmans, vous serez g(én)ocidés les uns après les autres, les uns contre les autres.

    Mais en attendant :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Gibson
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cyberpunk

    "Futur proche

    Il constitue fréquemment une vision plutôt pessimiste de notre avenir. Ainsi y sont décrits des problèmes tels que la pollution, l'essor de la criminalité, la surpopulation, le décalage de plus en plus grand entre minorité de riches et majorité de pauvres.

    Le cyberpunk dresse un portrait sinistre et noir du monde qui serait alors entièrement dominé par des programmes informatiques et où les multinationales ont, pour la plupart, remplacé toute forme de gouvernement. L'état économique et technologique du Japon dans les années 1980 a largement inspiré et contribué à cette littérature. Les paysages artificiels, sur-urbanisés ainsi que les néons et autres enseignes lumineuses caractérisent le visuel cyberpunk.

    Ce que devrait nous apporter la science dans les décennies à venir se retrouve dans la littérature cyberpunk. Tous les domaines technologiques sont abordés, même si les technologies relatives à l'informatique et à l'électronique sont le plus souvent mises en avant. Le concept de Techno-accélération y est important : la technologie avance plus vite que la pensée (et la société) : l'humain semble être dépassé par la Machine.
    Mégapoles de millions de personnes.

    Les œuvres cyberpunks popularisent l'idée de la fusion de l'humain et du spirituel avec la machine, donnant ainsi naissance à des êtres hybrides, constitués de chair et de métal. La notion de membres artificiels, c'est-à-dire de prothèses intelligentes, plus résistantes et plus sensibles que des membres naturels, a été introduite avec le cyberpunk. De manière générale, nombre de personnages de romans cyberpunk possèdent un corps dont les facultés ont été augmentées artificiellement, que ce soit par des nanomachines ou des drogues. On peut supposer qu'une telle fascination pour les machines vient de la découverte par le grand public, à la fin des années 1970, de la puissance de calcul des ordinateurs émergents et des possibilités que l'informatique promet alors."

    RépondreSupprimer
  2. On remarquera que tous ces implants psychiques datent de presque 1 siècle. Orwell, huxley, gibson, Asimov, etc, etc. Ces gens n'ont pris connaissance que tardivement du plan.

    Fondation de Asimov est intéressant avec l'effondrement de l'empire. Très intéressant, même...

    Ça devrait rendre les singes d'internet que nous sommes un peu plus humbles. Au mieux, nous sommes des témoins, certainement pas des acteurs, ou alors des acteurs de notre propre fin programmée au sens propre du terme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ajoutez à cette liste d'auteurs visionnaires notre brave J.R.R. Tolkien avec son "Seigneur des Anneaux".
      Ce livre évoque la lutte des peuples libres contre le pouvoir occulte, sur-puissant, aliénant au possible incarné par l'Anneau unique, dans lequel Sauron à transféré son pouvoir.

      "Un pour les gouverner tous et dans les ténèbres les lier."

      Supprimer
    2. Effectivement, lui et bien d'autres encore. :)

      Supprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.