vendredi 21 juillet 2017

Le Rif Marocain révolté.

Hier.

"Soixante-douze éléments des forces publiques ont été blessés (...) suite à des jets de pierres (...) onze personnes parmi les manifestants suite à l'usage du gaz lacrymogène", a indiqué jeudi soir la préfecture d'Al-Hoceïma, citée par l'agence de presse officielle MAP.  
Cette ville et les localités voisines ont été jeudi le théâtre d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, qui ont utilisé des bombes lacrymogènes et usé de la force pour empêcher une grande marche prévue de longue date de se tenir.  Une source

---- [si BHL vend sa splendide propriété au Maroc c'est, peut-être, qu'il prévoit quelques "agitations"....]