jeudi 27 juillet 2017

Le bateau "Defend Europe" reprend la mer.

Le commandant, son second, le propriétaire du navire ainsi que sept membres d'équipage, avaient été interpellés mercredi, soupçonnés de faux et usage de faux, selon le quotidien Kibris Postasi, qui n'a pas fourni plus de détails sur la nature des faux documents en question.



Mais la télévision publique chypriote turque BRT a rapporté jeudi soir que, faute de preuves suffisantes, l'équipage a été relâché et que le C-Star allait pouvoir quitter le port chypriote turc de Famagouste.

Une fois parti de Chypre-Nord, le navire devrait se rendre en Tunisie, a précisé Kibris Postasi. Le C-Star était immobilisé à Famagouste depuis mercredi. 


Le navire est affrété par le réseau européen Génération identitaire (GI) et en particulier ses antennes française, italienne et allemande, pour l'opération "Defend Europe" ("Défendons l'Europe").

Je fais suite à l'information que je donnais Ici et qui s'avère fausse.
 ---------
Je ne sais pas comment va s'achever ce périple. 
D'autre part, M veut créer des "hot-spots" en Libye et aider (financièrement?!) l'Afrique pour ralentir les migrations. Changement de discours.
Il ne veut personne dans la rue ni de migrants économiques. 
La guerre est déclarée. Pour des raisons humanitaires, bien sûr.


18 commentaires:

  1. Ces immigrationnistes sont des salauds, des trafiquants d'êtres humains se fichant bien de leurs sorts. Seul compte leur agenda, celui de nous diluer et de nous détruire.

    En revanche, sur cette action de GI, je reste circonspect, ils vont faire quoi dans les faits avec leur bateau ? Si jamais ils tuent indirectement des clandos en jouant à la bataille navale, ce sera contreproductif.

    Monde de m****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est de la com je pense pour GI.

      Ils ne font rien car que peuvent ils faire ? Je ne les vois pas tuer des gens, ni agresser, ils sont suivis à la trace.

      Les immigrationnistes sont les nouveaux marchands d'esclaves. Enfin, je le pense...

      Supprimer
    2. Oui, cela doit être ça. Après, vue la levée de bouclier contre leur projet, s'ils ne gèrent pas leur com' justement, ils passeront pour encore pire qu'avant. Les gens sont tellement habitués à l'orwellien, au langage inversé... J'ai eu droit à du : "mais ces gens ont besoin d'être aidés" par du bac +5. C'est dire le niveau de lobotomie ambiante et virtue-signalisante...

      Alors, cas où tout part en vrille : le bateau des GI qui coule en se cognant avec un bateau de clandos. Des centaines de morts. La construction d'un pont entre Afrique et Europe sans frontière pour se racheter. lol

      Et je rappelle que les GI sont sulfureux et pas toujours aimés des natios puisqu'avec leurs histoires d'identités ils vont dans le sens de l'Europe et même de l'Europe des régions...

      hmmmm

      Supprimer
    3. C'est une aile de la droite extrême , une composante.

      Les GI c'est vrai, sont davantage pro-blancheur que pro-nation...

      Hum....

      Supprimer
    4. Un identitaire de Nice par exemple, c'est quoi ? Ambact sur le site fdesouche. Un...

      Supprimer
  2. @pour tous

    un peu de TRES BEAU qui ne peut que faire DU BIEN

    aux ames en peine

    bonne écoute á tous

    https://www.youtube.com/watch?v=oc3V3rl3Bo8


    thierry

    RépondreSupprimer
  3. Depuis 1974, le quartier balnéaire de Famagousta, nommé Varosha en Turc et Ammochostos en grec est une ville fantôme.

    C'était l'un des hot spots de la méditerannée des années 70. On y croisait Brigitte Bardo, Marcelo Mastroianni et toute sorte de celébrités.

    Un bel été les touristes on vu les para turcs fondre sur la croisette et depuis, la ville est un no man's land entre les mains de l'occupant.

    Les transats jaunissent au soleil de la plage. Les balcons des hotels s'effondrent. Les arbres poussent dans les piscines vides. L'asphalte se fend et les herbes envahissent routes et parkings.

    C'est la plus belle plage de Chypre. Pays membre de l'UE, occupé par l'armée turque, pays candidat à l'adhésion à l'UE, expantioniste, colonisateur, ouvertement raciste anti-grec, pays qui viole les frontières de l'UE en envoyant des millions de migrants risquer leur vie sur la mer Egée.

    Mais pour des raisons étranges, c'est pas grave. Ce qui est grave, c'est de dire du mal de la Turquie. Parce que.

    Ah, j'oubliais. L'ONU a pris un bon paquet de résolutions exigeant que la Turquie restitue Varosha aux Chypriotes. Mais là, ni Kouchner, ni BHL n'ont juge utile de mouiller la chemise. Parce que.

    Géocédille.


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vue aérienne de Varosha :

      http://www.gentside.com/insolite/l-039-incroyable-histoire-de-varosha-le-quartier-fantome-de-famagouste_art56763.html

      Supprimer
    2. Une vidéo.

      Je ne connaissais pas cette histoire, lamentable.
      https://youtu.be/xfB2wM7hT6M

      Supprimer
    3. Je sais, personne n'en parles, pas politiquement correct.
      Les blancs sont les colonisateurs, n'est-ce pas?
      Les bazanés sont les victimes du colonialisme, non?

      Si on dit que cette situation perdure au sein de la 'toute puissante' UE, ça semble incroyable. Une ville de l'UE occupée par un pays candidat?

      Pourtant c'est la réalité.

      https://youtu.be/VTnKbTJSakk


      Non seulement c'est la réalité mais c'est ce que l'OTAN a organisé (avec doctor Kouchner) au Kossovo.

      On accuse les chrétien de massacres (en Turquie, un general turc à la retraite a expliqué fièrement comment c'était les services spéciaux turcs qui mettaient le feu aux mosquées chypriotes), et on monte une operation militaire de 'sauvetage' des populations musulmanes victimes.

      Une bonne dose de propagande internationale, et le netoyage ethnique passe aux yeux de l'opinion internationale pour un sauvetage humanitaire de la region.

      Sauf que sur place ca ressemble pas du tout à ça.

      Les Chypriotes-turcs "sauvés" des Cypriotes-grecs eux-mêmes se mobilisent pour chasser l'occupant turc et reunifier l'ile. Dès qu'ils ont pu, ils ont demandé des papiers de la Republique de Chypre (non occupée) et depuis ils manifestent régulièrement contre l'occupation turque.

      Géocédille.

      Supprimer
    4. Ici, un couple de Chypriotes-turcs de Famagousta (zone occupée par la Turquie) se fait arrêter pour avoir dressé le drapeau de la République de Chypre (officielle, reconnue par l'ONU).

      https://youtu.be/L8zQUczpxq8

      Un geste qui relève d'un courage incensé : les assassinats politiques ont été la régle pendant des années dans la pseudo ''République Turque du Nord de Chypre".

      Dresser le drapeau de chypre, c'est considéré comme de la hautre trahison à Ankara.

      Géocédille



      Supprimer
    5. Tu dis :
      "Une bonne dose de propagande internationale, et le netoyage ethnique passe aux yeux de l'opinion internationale pour un sauvetage humanitaire de la région ".

      C'est ce qui se passe en Europe actuellement.

      Je ne sais pas si c'est un grand remplacement ou un nettoyage ethnique.

      Il y a de l'eugénisme et dans cet eugénisme il y a de bons collaborateurs . Les turcs en font partie. Ils ont même des armes us depuis 2016 "laissées" par les américains sur leurs bases militaires.

      La Libye est devenue un rail de chemin de fer, un passage de convois et comme le dit M , la France est une gare.

      De triage ?

      Supprimer
  4. Cela m'a l'air d'être des jeunes inoffensifs ; il peut être intéressant qu'ils vérifient ce qui se passe réellement sur place car il y a beaucoup de désinformation et de manipulation médiatique.

    Le Open Arms (navire ONG) vient de se faire prendre la main dans le sac, pénétrant à un mile nautique de la Libye. Si on peut le repérer avec des sites publics, comment les militaires ne seraient ils pas au courant? Enfin, depuis que le Open Arms s'est fait griller, et que les yeux sont braqués sur cette zone tout le monde semble avoir désactivé sa balise AIS (comme quoi...)

    Concernant les engagements de Macron, il semble avoir été désavoué immédiatement par ses maîtres qui l'ont rappelé à l'ordre dès après son discours sur les hotspots en Lybie et la déclaration en mauvais français selon laquelle "Nous, la France, on le fera"

    En effet, Merkel s'est empressée de déclarer "Nous y réfléchirons" et la communauté européenne "cela n'a jamais été discuté"; traduction = recadrage "mon biquet, l'initiative ne t'appartient pas mais seulement à Bruxelles et à Merkel, reste à ta place et tais-toi!"

    Cela n'a pas manqué, 4H plus tard rétropédalage, et annonce de Macron comme quoi il fallait différer ce projet. Ainsi va la France...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La France ? Si j'écoute les infos je n'entends plus que Europe.

      St Nazaire : Europe, migrants : Europe, tout est Europe.

      Des agglomérations (Paris, Lille, Bordeaux ...) à "vocation européenne, des pôles européens de développement " ....

      M détruit jusqu'au mot "France". La France sera nommée dans les cours d'histoire , programme de 2° de lycée.

      Supprimer
  5. Les banksters ont créé et installé un pion en état de soumission, avec des casseroles pour mieux le faire chanter, inculte, opportuniste, mégalomane, comédien, superficiel, à voile et à vapeur, et adorateur du veau d'or. En un mot ils le tiennent, et leur objectif est la destruction de la nation.

    RépondreSupprimer
  6. Une information intéressante :

    http://lesobservateurs.ch/2017/07/28/italie-seulement-805-migrants-sur-les-46995-arrivees-de-janvier-a-avril-viennent-de-pays-en-guerre/

    Seuls 805 migrants sur les 47000 arrivés durant janvier à avril viennent de pays en guerre,soit sur les 3 premiers mois de l'année, seulement 1,7% de réfugies de guerre.

    Tous les autres clandestins qui immigrent sur nos terres n'ont pas le droit d'asile et sont dans l'illégalité, venant de pays sûrs.

    Cela confirme que les gouvernements nous manipulent et veulent tiers mondialiser notre continent pour importer des esclaves et de la main d’œuvre à bas coût; l’Allemagne vient d'autoriser la rémunération des migrants à 80 cents de l'heure pour des emplois allemands, soit 6,40 euros pour une journée de 8h de travail.

    Et d'ici peu, ces négriers imposeront aux allemands d'aligner leurs salaires sur ceux des migrants...

    Depuis le début de l'année près de 120.000 clandos sont arrivés par mer jusqu'en Italie.La situation pour les européens est catastrophique.

    RépondreSupprimer

Bon week-end à tous ! modération en place !

-------

Je détruis toutes les menaces ou injures. C'est donc normal de voir certains commentaires disparaître.

Je laisse cependant des espaces ouverts pour les grossièretés et autres gracieusetés, par exemple ici :

http://www.wendy-leblog.com/2017/08/qui-sont-ces-gens-qui-veulent-la-peau.html

Donc, pas de frustration possible !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.