dimanche 16 juillet 2017

L'armée mise au pas ?

Ou pas.


Dans le JDD, Emmanuel Macron revient sur cet épisode : "La République ne marche pas comme cela. Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état-major des armées change", confie brutalement le président de la République au JDDSource


Le général Soubelet sur les "budgets insincères".....

Les enjeux, l'histoire, le contexte , tout Sur ce long et très intéressant document.

......la source de financement devrait être un budget militaire européen commun – lequel est déjà planifié et doit commencer en 2019.....
 ......un article d’un autre « think-tank » européen, Carnegie Europe, n’a pas de ces pudeurs et parle carrément d’  « Euro‑nukes » (bombes atomiques européennes) auxquelles la France pourrait consentir à cause de la charge budgétaire que représente pour elle sa propre force de dissuasion, dans le contexte de notre appartenance à l’euro qui nous plonge dans des restrictions budgétaires toujours plus sévères.
C’est en effet la seule forme concrètement envisageable de « garanties ». Mais dans « Euro‑nukes » il y a tout : la construction, la conservation, la chaîne de commandement « européenne », donc incluant des politiques et des militaires allemands. Le projet Kiesewetter (voir sur la source) serait de loin le plus efficace pour obtenir, dans des délais raisonnables, une acquisition par l’Allemagne du statut de puissance nucléaire.....
------

Et derrière l'Allemagne ... les USA..et...




6 commentaires:

  1. Notre jeune coq national a aussi déclaré dans le JDD :

    "Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis, ce n'est pas plus compliqué que cela", poursuit le chef de l'Etat", aucun journaliste pour lui rappeler qu'il avait dit lors du premier débat TV à 11 qu'il allait augmenter le budget de l'armée pour contrer le terrorisme ?

    Les dissensions internes à LREM ne font que commencer. Dernière en date : Jean-Jacques Bridey, le président LREM de la commission de la défense de l'Assemblée et conseiller défense d'Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle critique ce dernier sur RFI.

    http://www.valeursactuelles.com/politique/budget-des-armees-les-severes-critiques-dune-figure-de-lrem-86428

    RépondreSupprimer
  2. J'aimerais savoir ce qu'en a réellement déduit Trump :

    "Donald Trump m'a écouté. Il a compris le sens de ma démarche, notamment le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme", explique M. Macron, cité par l'hebdomadaire JDD.

    RépondreSupprimer
  3. Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état-major des armées prend le pouvoir.

    RépondreSupprimer
  4. Article intéressant : comme quoi l'allemagne n'a pas renoncé à son idéologie pangermaniste d’exceptionnalisme; après la domination économique de l'europe avec l'euro et la destruction des économies nationales de ses voisins, elle veut contourner les traités pour obtenir la domination militaire et nucléaire ; en route vers le IVème reich allemand et peut être une 3ème GM, sachant que l'allemagne est toujours sous la tutelle US.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Seule la France pouvait s'opposer à ce projet en Europe et proposer autre chose.

      https://gefira.org/en/2016/11/30/germany-is-replacing-the-european-union-with-the-mitteleuropa-project/

      La France pendant cinq ans servira la soupe à ce projet avec Macron.

      En marche vers la 3è GM.

      Supprimer
  5. "Donald Trump m'a écouté. Il a compris le sens de ma démarche, notamment le lien qui existe entre réchauffement climatique et terrorisme",
    โกเด้นสล็อต
    สูตรบาคาร่า

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.