dimanche 30 juillet 2017

Incendies du Sud : 98% des animaux sont morts.

Parmi les animaux qui se trouvaient dans le massif du Luberon, Daniel Debenest précise que l'on trouvait des passereaux, des rapaces, des lapins, des lièvres et des sangliers. Il précise à France Bleu qu'en dehors des espèces « méditerranéennes » que sont les perdrix et les lapins, « toutes les autres espèces [...] sont détruites par le feu, par l'incendie ». Il explique même que les pigeons ramiers ou les merles peuvent aller jusqu'à « se précipiter dans le feu parce que c'est l'endroit où ils ont leurs habitudes, où ils viennent se reposer le soir ».
Source




Franz Rösel von Rosenhof  (peintre allemand), La terre après la chute de l'homme, 1690, huile sur toile, 64.5 x 82.5 cm, National Gallery of Denmark, Copenhague

12 commentaires:

  1. Dans la folie des hommes, nos animaux chéris sont impliqués. C'est ignoble ! Ils souffrent comme nous...

    RépondreSupprimer
  2. S IL S AGIT D INCENDIES CRIMINELS ALORS CES MAGNIFIQUES CREATURES ONT ETE SACRIFIEES. LA LOI DIT MAINTENANT QUE LES ANIMAUX SONT DES ETRES SENSIBLES, JE N OSE IMAGINER LA SOUFFRANCE DANS LAQUELLE ILS ONT PERI. DEJA QUE NOUS SOMMES DANS LA 6ème EXTINCTION DE MASSE, CELA NE FAIT QUE L ACCELERER NE TROUVEZ-VOUS PAS ? ET DIRE QUE DANS QUELQUES ANNEES DE BELLES DEMEURES POUSSERONT SUR CES ENDROITS, OU DES PROGRAMMES HOTELIERS...NOUS EN REVENONS TOUJOURS A LA MEME CHOSE : ARGENT ET PROFIT. ET PEU IMPORTE QUE NOS POMPIERS SOIENT MIS EN DANGERS, QUE LES HABITANTS DES COMMUNES DORMENT SUR LES PLAGES POUR EVITER LES DANGERS !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de minuscules sur votre clavier? Ou vous hurlez? Ou c'est juste pour énerver les lecteurs?

      Supprimer
    2. Jean-Pierre ? C'est toi ? :)

      Supprimer
    3. NI CETTE RAISON NI UNE AUTRE....J AI CASSE MES LUNETTES C EST TOUT. BONNE JOURNEE A VOUS

      Supprimer
  3. Des arguments intéressants :

    http://lachute.over-blog.com/2017/07/entre-incendies-et-catastrophes-financieres.html

    "Des incendies ont eu lieu. On parle, pour certain, de guérilla (islamique, pour ne rien cacher), parce qu'il est facile de mettre le feu, et qu'il est difficile de trouver les coupables, et que c'est un moyen couramment utilisé dans le monde islamo-arabe, comme mesure de représailles. Mais il y a aussi des causes intrinsèques à ces grandes catastrophes.

    A une époque, dans un de mes articles, j'avais parlé de "forêt-lotissement". Au de 20 ou 25 ans, à fortiori 50, les petits arbres plantés sont devenus grands, et certains sont (très) pyrophiles. On devine d'ailleurs, de loin, assez peu les lotissements, sinon parce que quelques toits émergent.

    Le même voisin qui harcèlera d'ailleurs, celui qui fait brûler 3 branches en hiver, trouvera normal de faire le barbecue en été, au plus sec de celui-ci, et bien entendu, à proximité des bois, des plantations, voir de ses propres plantations. Le rurbain prend très difficilement ses marques. Je me souviens, il y a 30 ans, avoir éteint le feu d'un voisin, rentré chez lui. Il brûlait je ne sais quoi, avait laissé le feu allumé, qui rougeoyait allégrement par grand vent et temps ultra-sec. J'en avais profité pour défoncer son portail. Bizarrement, il n'en avait jamais fait cas. peut être parce qu'il aurait du expliquer pourquoi il s'était retrouvé dans un feu...

    Comme ses urbains, qui plantent leur tente à côté du si joli cours d'eau (c'est bien connu, ça ne monte jamais, surtout en montagne, surtout quand il fait orage).
    Cet urbain, il aime bien les loups, et par voie de conséquence, pas du tout les bergers, et encore moins les moutons (cela fait plus d'un millénaire que le loup en France n'est pas un animal sauvage : il est nourri par les troupeaux).

    Donc, dans le midi, la pression du loup faisant (ajouté au reste), les derniers bergers ont tiré le rideau. Et accru la déprise agricole, déjà importante, dans ces zones qui sont déjà ultra-urbanisées, et ne demandent qu'à l'être plus.

    Le loup est un animal ruineux pour les finances, publiques et privées, mais tous les non-concernés par sa présence sont pour. Moi, je suis d'avis, qu'on l'implante d'abord dans le XVI° arrondissement parisien. Les dits parisiens vous répondrez, "c'est pas fait pour", à quoi peut répliquer, "la campagne non plus". "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol c'est l'homme le fils de pute de la planète et non le loup qui appartient à la terre, l'humain n'est qu'une merde créé par des reptiliens dégénérés pour son bétail fister de l'invisible.

      Supprimer
    2. Mais oui. Retourne dans ton asile psychiatrique et dis bonjour à la dame.

      Et si un ROR quelconque te dit un jour de te jeter d'une falaise tu le fais ? Dès qu'un idiot raconte de la merde tu le crois ?

      Je vais te dire, la réalité est bien plus incroyable encore que ce que tu peux imaginer. Mais il y a une chose dont je suis certain : tu n'en sauras jamais rien parce que tu ne cherches pas la vérité mais tu consommes de l'info sans te demander si elle est vraie, pertinente ou pas.

      Retourne donc chez David Icke, prends les végans, le grand stratéguerre et les loups avec toi et laisse les grands gérer le monde. Il te reste internet et les jeux vidéos...

      Supprimer
    3. C'est vrai que t'aime l'humain pour pas aimer les loups, cela prouve t'as méchanceté.

      Supprimer
    4. Ah ouais tu le gères bien ce monde vu la merde que c'est.
      Benji

      Supprimer
  4. HS

    https://www.consoglobe.com/gouvernement-coup-darret-developpement-agriculture-bio-cg

    "Le gouvernement signe un énorme coup d’arrêt au développement de l’agriculture bio

    Le gouvernement a décidé de ne plus soutenir le développement de l’agriculture bio. Les aides à la conversion seront tout simplement supprimées. Une triste nouvelle pour l’écologie."

    Faut bien trouver du fric pour loger les migrants... Les pesticides et la bouffe industrielle ce n'est pas si mauvais après tout...

    D'ailleurs faudra empêcher certains maires de raser de petits châteaux à l'abandon de peur d'y voir débarquer des clandos...

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique toile , merci Wendy .

    Pensons aux bonnes personnes qui soignent ces animaux sauvages dans les centres et à tous ces anonymes qui s'arrêtent lorsqu'ils trouvent un animal en détresse.

    Oiseaux hérissons etc. On se sent grand quand on en sauve un !

    Je sais pas comment se sentent ceux qui foutent le feu.

    Ils sont à plaindre en fait....

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.