samedi 8 juillet 2017

HLM : priorité aux migrants.

Le maire d'Asnieres ne veut pas loger les 70 migrants de la porte de La Chapelle qui lui ont été attribués.

Pour justifier sa position, le maire met en avant les quelque 3 800 demandes de logements sociaux sur la ville. « Je ne me vois pas dire à quelqu’un qui attend un logement depuis dix ans : « Passez votre tour, un migrant vient d’arriver ». Ce n’est pas un refus de principe, je suis simplement pragmatique », affirme Manuel Aeschlimann, tout en sommant l’Etat ...de « prendre ses responsabilités ». Source

En en région parisienne toutes les demandes de logements sociaux sont classées "prioritaires".
À Paris intra muros, un logement social c'est 10-15 ans d'attente, l'immense majorité des demandes n'aboutit
 jamais. 

Les vieux demandeurs apprécieront....


2 commentaires:

  1. Depuis 1981 la gauche a construit 17000 log .HLM par an au lieu de 150000 sous Giscard .comme disait-il Coluche la France n'est pas de gauche.je pense qu'un jour 80% des personnes ne pourront plus hériter de leur parents ..50% des personnes qui non rien voudront que cela se passe comme cela c'est la direction que l'on prends et vous l'aurez mérité...

    RépondreSupprimer
  2. Dans la dernière série de vidéos de Tepa de Meta TV (intitulées mouches à m*), Tepa parle d'un contrôleur de SNCF qui voit des migrants avoir des billets de première classe, bien sûr aux frais de la princesse. Moi qui me suis mangé la deuxième classe dans des trajets interminables et hors de prix, ben... je pleure. Mais le problème, ce n'est pas les migrants stricto-sensu... suivez mon regard...

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.