mercredi 19 juillet 2017

Haie d'honneur pour de Villiers.


Ce n'est pas bon pour M...
C'est rare que l'armée laisse transparaître ses émotions ou applaudisse ainsi... et personne n'a "convoqué" ces adieux ...

9 commentaires:

  1. Sa démarche est manifestement approuvée ; un grand homme apprécié de ses pairs.

    Les meilleurs s'en vont et le peuple doit se contenter des loosers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @anonyme 11:23 : "les meilleurs s'en vont" Normal, il en a toujours été ainsi lorsque l'on fini par s'appercevoir qu'il n'y a rien de bon qui peut sortir de cette classe politique complètement métastasée et traîtres à la nation. La pourriture s'est installée au plus haut niveau de l'appareil d'Etat et il est dès lors tout à fait prévisible que ce pays, comme d'ailleurs tous ceux qui sont basés sur le même modèle économique obsolète, soit complètement détruit et réduit au simple rôle de laquais d'une puissance étrangère qui saigne à blanc un peuple d'ignorants, d'incultes et de moutons. Dés lors que nous acceptons que les meilleurs démissionnent la seule issue est donc l'abattoir. Soyons réalistes, la désintégration de ce pays est déjà commencée depuis longtemps. Préparez-vous, il est déjà trop tard.

      Supprimer
  2. Il a dit tout haut ce que les autres pensent tout bas.

    Droit dans ses bottes!!

    L'armée (mais pas que) ne s'y trompe pas!

    Respect!

    Marmotte

    PS : ToutEnCarton 1er commence à faire des caprices! Ça sent la dictature à plein nez!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fulgence Malvenue19 juillet 2017 à 11:44

      Napomicron est une imposture. Les élections étaient truquées mais ça personne ne le dit...

      Supprimer
  3. https://www.facebook.com/notes/chef-d%C3%A9tat-major-des-arm%C3%A9es/d%C3%A9part/1553326491416508/

    Les messages sur la page FB du Gal de Villiers se passent de commentaire.

    Macaron n'a pas eu l'occasion de fréquenter beaucoup l'armée, il va avoir l'occasion de découvrir qu'on ne traite pas un général d'armée comme un élève dissipé. La première faute de Macaron pourrait bien lui coûter fort cher.

    RépondreSupprimer
  4. Surtout que beaucoup ont abandonnés leurs vacances spécialement pour pouvoir lui faire faire cet adieu.

    RépondreSupprimer
  5. Macron en remet une couche et réaffirme devant les médias sa supériorité jupitérienne décisionnaire, réduisant le CEMA au rôle de simple larbin, sous prétexte de donner aux gueux une leçon de démocratie, indiquant majestueusement :

    "Évoquant la nomination comme chef d'état-major de François Lecointre, le chef de l'État ajoute :

    Il aura non pas un budget à défendre, parce que ce n'est pas le rôle du chef d'état-major, c'est le rôle de la ministre des Armées.

    Il aura des troupes à conduire, des opérations à mener, une stratégie, des capacités à défendre et à proposer au chef des armées qui est le président de la République. C'est comme ça que la République fonctionne bien. Voilà."

    En résumé, c'est remoi le CHEF et je te donne ta copie; tu n'as pas à parler de sous...

    RépondreSupprimer
  6. Il en a pris pour son grade et bien fais pour lui ..
    S'il avait un brin d'honneur il aurait pas fais de vieux os dans cette institution aux services du crime .
    Epmêcheurde..

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.