dimanche 30 juillet 2017

Berlin : "nous avons importé des abrutis".


Frank Henkel (CDU), responsable de l’Intérieur à la municipalité de Berlin, a appelé, après l’attentat d’Ansbach, à une « prise en compte honnête des violences extrêmes venant des réfugiés ». 
Il a déclaré dans un communiqué : « Il faut reconnaître qu’il y a eu tout récemment, à Wurtzbourg, Reutlingen et Ansbach, quelques crimes abominables qui ont été commis par des réfugiés. 
Ces actes ont été perpétrés de la façon la plus cruelle, à la hache, à la machette et avec des explosifs. Personne ne doit se faire d’illusions : Nous avons manifestement importé quelques personnes complètement abruties, capables de crimes barbares qui n’avaient jusqu’ici pas leur place dans notre pays
Il faut le dire clairement et sans tabou. Et c’est aussi avec clarté que nous devons nous confronter de façon offensive au thème de l’islamisme. La polique risque sinon d’être perçue comme déconnectée de la réalité. »
Dans le même temps, Henkel a critiqué l’attitude de l’AfD. Nous devons nous positionner clairement contre ceux qui veulent profiter des actes de quelques criminels barbares pour s’en prendre à tous les réfugiés de notre pays.
[…]