jeudi 27 juillet 2017

À Mossoul, le temps de la "purge".





Les derniers jours de la bataille contre l’EI, les soldats irakiens ont reçu un dernier ordre, très dur, de tuer tout ce qui bouge. Source

« Nous les avons tous tués ». « Daech, les hommes, les femmes et les enfants. Nous les avons tous tués. »

Les corps tapissent maintenant les rives du Tigre. Tués par des frappes aériennes, des combats ou des exécutions, morts de faim ou de soif, certains ont été ramenés par le fleuve sur les rives pendant que d’autres flottent encore dans les eaux bleues. Certains des corps sont très petits. Ce sont des enfants.


Le bien, le mal, toussa......