dimanche 25 juin 2017

Nourrir la planète : le respirianisme.

et certains vont y croire.... c'est ça qui est fabuleux !
Nourris toi de lumière cosmique, mon gars !


Camila Castello et Akahi Ricardo sont ce qu’on appelle des « Respiriens ». La table, ils ne la mettent que trois fois par semaine. Leur régime alimentaire hebdomadaire se limitant à trois modestes repas. Au menu : un bouillon de légumes ou un morceau de fruit. Installé entre la Californie et l’Équateur, le couple de trentenaires appliquent à la lettre ce qu’on appelle plus communément l’inédie ou pranisme. Un régime drastique basé sur la croyance qu’il est possible de vivre dans se nourrir ni boire pendant de longues périodes. Né dans un contexte le plus souvent religieux, voire mystique, le respirianisme fait de plus en plus d’adeptes.

Source




12 commentaires:

  1. C'est Diogène qui serait content ! Après s'être soulagé manuellement (en public, chose courante à l'époque) d'une contrainte sexuelle, il aurait déclaré : "Si seulement c'était aussi facile pour la nourriture !"
    Il ne connaissait pas le respirianisme, le pauvre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cette anectodote assez "salée" ! :))

      Supprimer
    2. http://www.philalethe.net/post/2007/05/31/Democrite%3A-lamour-et-la-masturbation

      Supprimer
    3. Merci ! J'ai appris que,que chose aujourd'hui ! Ce sera donc une bonne journée ! :)

      Supprimer
    4. Toutes nos journées doivent (devraient) être bonnes ;)

      Supprimer
  2. Je sens de l'ironie dans ce post ;)

    Ca s'appelle aussi prana pour les indiens, ça fonctionne pour certains après une plus ou moins longue préparation (film doc connu "Lumière" sur web)et lié à un mode de vie plus spirituel que matériel pour que le mental suive.

    La seule condition c'est qu'il faut respirer un air de très bonne qualité donc pratiquement infaisable dans les grandes villes à forte circulation et bornes polluantes en tous genres.

    Le corps s'adapte et reste à son poids d'équilibre. L'énergie vitale circule beaucoup mieux d'après les témoins qui ont besoin de moins d'heures de repos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela reste une "méthode" valable pour les contemplatifs oisifs. Pour le citoyen lambda actif, je doute fort qu'il puisse se nourrir d'air pur !

      Supprimer
    2. @NoMad : cette façon de vivre n'est pas pour tout le monde comme je l'ai écrit. Ca découle d'une prise de conscience plus tournée sur le monde spirituel.

      Parmi celles qui pratiquent si elles ont modifié leur mode de vie elles continuent d'avoir une activité qui leur convient mieux.

      Témoignages et partages pour info :

      Inrees : https://www.youtube.com/watch?v=jDVijvzKhxc

      et aussi : https://www.youtube.com/watch?v=nPF_eF9KiPk

      Supprimer
    3. http://www.ouvertures.net/film-lumiere-peut-on-vivre-uniquement-de-prana/

      Supprimer
    4. @ NoMad : Sur le film Lumière : "Ce film a été quasiment censuré, interdit dans les grandes salles, et est passé inaperçu dans quelques salles d'art et essai."

      http://stopmensonges.com/film-documentaire-lumiere-est-il-possible-de-ne-vivre-que-de-lumiere/

      Liste des praniques de l'histoire : http://pranique.com/sommair-pranic2listoir.html

      Une trace est laissée par les plus connus : saints, saintes, mystiques, etc : Padre Pio et autres.
      Les particuliers qui adoptent ce mode de vie ne se revendiquent pas praniques à la vue de tous, pas besoin d'ailleurs.

      Quant aux critiques de Science&Vie ::)), pas crédible pour un sou cette revue.
      Les russes utilisent le jeûne (privation progressive et temporaire de nourriture) pour rétablir les malades avec grand succès. Film doc sur Arte "Le jeûne, une nouvelle thérapie" qui a fait un carton étrangement il y a deux ou trois ans. Ca marche tout simplement et c'est reconnu depuis longtemps par des gens sérieux, eux.

      Tiens, même le Christ s'est privé de nourriture 40 jours sans trépasser, qu'en dit Science&Vie ?

      Supprimer
  3. L'histoire du christianisme est remplie de stigmatisé(e)s qui ont vécu des décennies avec une hostie par jour. C'était des personnes alitées, limite tétraplégiques donc leurs besoins en calories devaient être ultra minimes.

    Nous mangeons beaucoup trop aujourd'hui. Que des pubs de malbouffe à la télé et des gens qui développent le syndrome du foie gras. Les 3 repas par jour c'était pour des travailleurs de force aux champs et à l'usine qui grillait 5-6000 calories journalières pas 1800.

    Un peu de "respirianisme" de temps en temps ne devrait faire de mal à personne, çà s'appelle le jeûne :)

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.