mercredi 14 juin 2017

migrants : longue marche, courtes structures.

La crise migratoire n'existe pas. C'est une crise de l'accueil, de la solidarité et de la protection que vit l'Europe. 
(Médecins du Monde sur Twitter)




1) ItalieSource

Les débarquements n'en finissent plus: 1200 migrants ont été ramenés hier dans le port calabrais de Vibo Valentia par une unité des gardes-côtes italiens. La veille, ils étaient 1600. 
Depuis le début de l'année, près de 62.000 migrants sont parvenus en Italie. Soit 17% de plus qu'en 2016 à la même époque, année marquée pourtant par un record d'arrivées. Ils sont en majorité africains. Actuellement quelque 170.000 personnes sont hébergées dans des structures d'accueil, publiques et privées. Elles devraient plus de 200.000 à la fin de l'année.

2) Italie et FranceSource

L'association Roya Citoyenne n'a plus les moyens de payer les billets de train aux migrants, qu'elle accompagne de la frontière italo-française jusqu'à la plateforme d'accueil des demandeurs d'asile (Pada) de Nice.

3) l'arrivée, Paris :


Touché par la situation de ses frères, il en invitera un...?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.