lundi 26 juin 2017

Instant mode : le sans-genre japonais.


Le Japon est toujours à l'avant garde.

2 commentaires:

  1. Les vieux en France genre Holeindre avaient un terme pour ce type de personne. Un mot composé de taff comme travail et de fiole comme le contenant à ne pas confondre avec folle.

    Trêve de plaisanterie. Ces nu-males ne sont qu'une adaptation à la pression de leur société. S'ils continuent à résister à l'immigration, les japonais feront tranquillement leur transition vers le nouveau monde ultra-technologique avec robot, IA, transhumains.

    Pendant ce temps, dans d'autres pays, d'autres cultures pondent des gamins à la chaine qui crèveront d'un grand coup et entraineront ceux qui n'auront pas de hauts murs autour de chez eux.

    Le plan : 20% (dont les 1%) qui font tourner la société et les 80% autres qui seront dépeuplés gentiment petit à petit. Paradoxalement chier des gamins par dizaine quand on a une technologie niveau zéro mène seulement à la disparition tout comme la non-reproduction.

    Tout cela est bien huilé, coloré, c'est joli. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Holliendre , respect ! ;-) un vrai cerveau un vrai savoir parlé.

      Macron tiens une seconde avant de faire pipi !

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.