lundi 26 juin 2017

Indépendance de la Justice.







Pierre de Bousquet de Florian, chef de la nouvelle «task force» antiterroriste, a été condamné le 22 juin à 500 euros d'amende avec sursis pour avoir en 2015, lorsqu'il était préfet de l'Hérault, diffamé un imam assigné à résidence.

En plus des 500 euros d'amende avec sursis, le prévenu a été condamné à verser un euro de dommages et intérêts et 2 000 euros pour les frais de justice à l'imam. 

Une source parmi tant d'autres Une autre source

C'est ça une démocratie qui fonctionne bien ! Fiers ! 

1 commentaire:

  1. https://snjcgt.fr/2017/06/22/quand-lafp-etouffe-des-informations-genantes-pour-le-nouveau-pouvoir/

    steph

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.