mercredi 28 juin 2017

Fin de l'Universalité des droits ?

oui...ça sera à la tête du client ? .... selon ci ou ça... ensuite vient le poids de la corruption liée à la délégation des pouvoirs...





En France nous ne naîtrons plus "égaux en droits"...

2 commentaires:

  1. Wendy, l'universalité des droits est une illusion.

    Ok, sur le papier, tout le monde il est "égaux en droits". Sauf que si t'a pas les moyens concrets de faire valoir tes droits que tu es égaux tout plein, ben c'est aussi utile qu'un vélo est utile à une carpe.

    Bref, il faut :

    - L'education et la connaissance du droit et des institutions relatives.
    - Les moyens de saisine, économiques et politiques (pour obtenir la collaboration des fonctionnaires chargés d'instruire).
    - Les moyens (€+politiques) d'épuiser les recours, car les tribuneaux du type CEDH ne jugent qu'en recours ultime.
    - une fois arrivé à ce stade, il faut aussi que lesdits droits ne soient pas contrariés par des dispositions de droit limitant leur portée (Or il y a tpujours moyen de limiter légalement et discrètement les droits humains proclamés haut et fort.)
    - Il faut disposer des moyens de faire appliquer un jugement favorable.
    - Il faut que cette application apporte quelque chose. Ok, le droit de vivre est un droit inaliénable, mais la CEDH n'est jamais parvenue à ressusciter quiconque tué abusivement.

    Un exemple concret? En UE?

    Les réfugiés Chypriotes qui cherchent depuis 1974 a retourner dans leur maison dans la zone occupée par la Turquie de Chypre ont épuisé tous les recours, sont allés devant le CEDH, ont obtenu gain de cause, et pi c'est tout.

    Et la Turquie fait partie des pays ayant ratifié la convention Européenne des Droits de L'Homme.

    Il y avait même un juge turc lors de la mascarade, heu... du procès.

    Le droitdel'hommisme est une drogue.
    Falille des anxiolytique avec effets somnifères

    Géocédille,



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que tu as raison.

      Mais, quand on promulgue des lois, raisonnablement on s'assure des moyens pour les faire respecter.

      Nous vivons une époque où tout n'est qu'artifice.

      Ton exemple des chypriotes est parlant.

      Ça ne coûte rien d'envoyer un juge turc sachant que la Turquie ne mettra aucun moyen en œuvre pour faire respecter l'ordonnance qu'elle à elle même produit.

      C'est ce qui est écrit dans la constitution "égaux en droits".

      Nous savons tous que c'est inexact mais pendant des décennies nous nous sommes employés à avancer vers ce but.

      Aujourd'hui il y a un changement notable.

      L'égalité devant le droit dépend de facteurs comme dit la dame.

      Des facteurs tombés du ciel ? Non, des facteurs instrumentalisé afin de garantir des droits à ceux qui sont en position de force.

      Et le pire ? C'est qu'elle le dise comme ça : c'est la jungle, fais comme tu peux !

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.