jeudi 29 juin 2017

Église : 4444 faits de pédophilie signalés.


(Hercule, cinquième travail, Augias.) 

Le cardinal australien George Pell a été inculpé jeudi en Australie pour de multiples sévices sexuels sur enfants. Plus haut représentant de l'Église catholique en Australie, le prélat de 76 ans est aussi le numéro trois du Saint-Siège, dont il est le ministre de l'Économie depuis 2014, et par conséquent le plus éminent ecclésiastique mis en cause dans une affaire de pédophilie. Il est visé depuis 2016 par une enquête liée à ces accusations, qu'il dément catégoriquement depuis. Il avait été interrogé à Rome par la police australienne en octobre......
.....L'annonce de cette inculpation coïncide avec la fin de la commission d'enquête devant laquelle le cardinal avait témoigné, qui avait commencé ses travaux en 2013. Les témoignages de milliers de victimes ont été recueillis dans ce cadre. L'avocate présidant ces travaux, Gail Furness, avait annoncé en février que 4444 faits de pédophilie avaient été signalés aux autorités de l'Église australienne et qu'entre 1950 et 2010, et que «7% des prêtres étaient des auteurs présumés» d'abus sexuels sur des enfants. Source

-----

Le Vatican c'est "les écuries d'Augias", l'histoire veut qu'après un nettoyage salutaire on détruise...


(Le camp du bien : "les pauvres, il faut les soigner !". Le camp du mal : "en prison !").



16 commentaires:

  1. Création d'emplois :))

    https://changera.blogspot.fr/2017/06/automatisation-des-amendes-de.html

    RépondreSupprimer
  2. Pas d'amalgame ce n'est pas la religion chrétienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catholique apostolique et romaine.

      Supprimer
    2. Pourquoi chez les orthodoxes où les évangéliste il n'y a pas de scandale ??

      Supprimer
    3. Je ne peux parler que pour les orthodoxes.

      D'abord la véritable question est plutôt pourquoi ça arrive si souvent chez les Catholiques Romains. Le fait que ça n'arrive que rarement ailleurs devrait être considéré comme normal, il me semble.

      J'ai deux types d'explications, l'une technique et l'autre spirituelle.

      Et je m'excuse d'avance, je ne cherches pas à blâmer les catholiques romains, ni a les vexer.

      Dans l'Eglise orthodoxe, l'ordination est ouverte aussi bien aux hommes célibataires qu'aux hommes mariés.
      Le célibat n'est requis que pour les moines et les nones, ou pour les ecclésiastiques de haut rang (évêque à patriarche) ce qui fait que tout le haut clergé est quasi constitué exclusivement de moines.

      En quoi est-ce que ça fait une différence?

      Les popes (c.a.d. les curés de campagne) ont presque tous femme et enfants. Ce sont des hommes ayant développé une orientation sexuelle ordinaire.

      S'ils obéissaient aux règles de celibat des prêtres que la papauté a imposé au 11e siecle (après le grand schisme, donc uniquement à l'église d'occident) aucun de ces hommes n'aurait pu devenir prêtre. A leur place, il y aurait eu des hommes a qui le sacrifice d'une vie conjugale et d'une descendance n'aurait pas été un obstacle majeur.
      Ce qui augmente considérablement la possibilité que ces recrues aient une orientation non hétérosexuelle.

      L'autre explication, d'ordre spirituelle est plus longue à détailler. Je vair faire un autre message.

      Géocédille


      Supprimer
    4. Saint Luc nous raconte dans le chapitre 22 que, lorsque les apôtres ont compris que Jésus allait les quitter bientôt, la question de la hiérarchie de l'Eglise, en l'absence du christ, s'est imposée immédiatement :
      Il s'éleva aussi parmi les apôtres une contestation: lequel d'entre eux devait être estimé le plus grand?
      Jésus leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. Qu'il n'en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? N'est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert.

      Dans ces explications et par le lavement des pieds, Jesus pose les jalons du fonctionnement de l'institution ecclésiastique :

      Sa hierarchie est l'inverse de celle des royaumes temporels ou les rois dominent les nations qu'ils soumettent à leur volonté tout en prétendant le faire pour leur bien.

      A l'inverse la hyérarchie ecclésiale est une hiérarche de servants, dabs laquelle plus on est haut dans la hyerarchie plus on sert humblement autrui.

      Remarquez que Jésus ne désigne personne. Il ne dit pas "Ce sera Pierre ca je l'ai désigné et puis basta!" qui serait un réponse à la question des disciples. Jésus ne réponds pas directement à cette question, il dit "Que le plus grand parmi vous soit comme le plus humble" ce qui sous entends "voici comment on devient le premier". Le lavement des pieds explicite aussi le rôle de la hierarchie ecclésiale. Dans l'antiquité, on lavait les pieds des gens à qui on offrait l'hospitalité pour debarasser leurs pieds de la poussière du chemin (les sandales ça ne protège pas de la poussière). Le chemin, c'est la vie et la poussière du chemin c'est le péché. Le service de l'Eglise est de laver nos pieds, et non nos têtes ou le reste de notre corps, comme le demande alors saint Pierre, car nous avons été déjà purifiés par le baptème.

      Or, progessivement, l'Eglise de Rome va développer une autre vision de la hiérarchie, dans laquelle le pape est souverain et selon laquelle il est vital pour le salut que chaque chrétien se soumette à lui (je chercherais la bulle pontificale en question) exactement comme le christ dit de ne pas faire.

      Quand les Byzantins ont vu emergé cette Eglise imperiale romaine, au 9e et 10e siècles, ils critiquèrent Rome vivement et Rome fini par rompre en 1054 c'est à dire dès que l'état pontifical fut constitué vers 1050.

      En quoi celà concerne la pédophilie?

      C'est une question de rapport à autrui. Les prêtres catholiques ont un sent de la hyérarchie pyramidal. Ils sont soumis au n+1 et soumettent leurs subalternes. Dans ces conditions ils se considèrent non pas au service des ouailles, mais considèrent avoir autorité sur elles. Autorité du type decrit par le christ : "soumettre les nationd en pretextant le faire pour leur bien" Ce qui ouvre la voie à des abus.

      La soumission est l'opposé du modèle christique. Et ça vaux aussi pour Mahomet et sa religion de la soumission.

      Géocédille









      Supprimer
    5. Je dirais 2 choses :

      -1 l'église australienne est connue pour ces faits de pédophilie institutionnelle. Dans les années 80-90 des scandales à la chaîne qui mettaient en cause tous les prelats australiens des cardinaux aux prêtres chargés de l'enseignement.

      Pourquoi ? Je ne sais pas, c'est ainsi. Le viol des élèves australiens étaient courants ... que s'est il passé en Australie ? Je ne sais pas non plus...bien sûr le Vatican a couvert.....

      2) l'histoire du Vatican est intimement lié à l'histoire de la civilisation occidentale. Ses guerres d'accaparement, ses colonies, son or, ses finances. L'église à sa façon a permis la puissance occidentale, l'industrialisation, les lois de la thermodynamique, l'église à accompagné les arts, les sciences, le capitalisme en général...

      3) l'époque économique à changé. Ce ne sont plus les mêmes règles ... je dirais même que le Vatican implanté sur tous les continents n'a pas suivi le mouvement de globalisation du kapital. Ce qui est assez curieux, au final et cache certainement quelque chose de plus spirituel dans les salons feutrés des prelats romains.

      3) depuis jean 23 je ne vois plus de Pape. Jean paul deux s'est lancé dans l'hyper'presidence avec la com qui va avec...

      Que dire de Benoît 16 vivant et mort... et de François le donneur de leçons politiques écologistes ?

      Rien....

      5) l'église n' a pas accompagné le mouvement de dépeuplement des campagnes des années 50. Elle a échoué à s'implanter dans les villes et à laissé la place aux mosquées.

      Je suis persuadée que cela a été un choix vu le mouvement de "dialogue inter religieux" qui a accompagné les faits.

      Je suis oersuadée aussi que le Vatican dans son ensemble n'est pas forcément sur cette ligne.

      6) le Vatican est un état ruiné ce qui n'aide pas...

      Les catholiques sont orphelins, ils ne sont pas reconnus et ne se reconnaissent pas dans l'institution.

      7) comme toute institution humaine l'église est peut être arrivée à sa fin...

      Supprimer
    6. Ca se comprend que les chrétiens d'occident se sentent orphelins. J'evite de les qualifer de Catholiques car le Catholicisme est la doctrine que la papauté a développée suite au grand schisme, et ça recouvre ce que j'ai décris plus haut (le salut par la soumission au pape).

      Les chrétiens d'occident donc se sentent d'autant plus orphelins qu'ils étaient habitués a une église pontificale, c'est à dire faisant pont avec Dieu.

      Or le pont est en ruine.

      La bonne nouvelle, c'est que l'Eglise n'est pas un pont, et ne l'a jamais été. L'Eglise c'est les chrétiens eux mêmes, pierres vivante de la Jérusalem céleste. La soumission au pape n'est pas l'instrument du salut et ne l'a jamais été.

      Les prêtres sont leurs serviteurs et non des docteurs en morale.

      Ca risque d'être long et assez difficile pour l'occident de renouer avec cette hyérarchie inversée de l'Eglise voulue pas Jésus, mais la bonne nouvelle c'est que si elle sougaite renouer avec la doctrine des origines, l'orthodoxie a conservé ce modèle autant qu'elle le pouvait. Il suffit de s'en inspirer pour rebâtir l'Eglise d'Occident. Pas sur un oecuménisme tout azimut pan-religieux, mais sur un retour aux sources chrétiennes.

      Géocédille

      Supprimer
  3. allez voir chez les rabbins !

    RépondreSupprimer
  4. 4444=4x1111

    4+4+4+4=16... 1+6=7

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. J'y ai pensé mais je n'y connais rien en nulérologie donc...
      je ne peux rien tirer de ça, pour ma part...

      Supprimer
    3. J'ai tout de suite pensé que ce "4444" était tiré du chapeau...

      Supprimer
    4. C'est comme le 666 de l'élection de Macrounette... pas du hasard !

      Supprimer
  5. Quand est-ce que l'on comprendra qu'une doctrine aussi artificielle ou anti-naturelle, aussi sclérosée, aussi prétentieuse est un ventre fertile pour ce genre de dérives. Elles germent dans le cerveau malade de gens qui ont le pouvoir d'assouvir leurs perversions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, suffit de regarder le plus gros nid à pédos, protégés par la hiérarchie qui plus est, faut pas faire de vague, j'ai nommé : l'éducation nationale. Faites face à ça, vous m'en direz des nouvelles.

      Le problème des pédos, c'est qu'ils ont tendance à se rapprocher des professions et situations qui les mettent en rapports directs avec des enfants.

      Qui aurait pu l'imaginer ?

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.