dimanche 25 juin 2017

Délation bienvenue dans le camp du bien.

Source






Propos privés, propos public pour l’Agence Régionale de Santé, ça ne change rien.

Devant une infirmière un médecin a expliqué ne pas comprendre «qu’on les laisse [les handicapés, ndlr] se reproduire». Leur stérilisation serait «une bonne chose». Et il interroge : «Vous trouvez que c’est une vie ?»Avant d’évoquer une solution ultime : «Parfois, un bon coup de cyanure et paf !».
....les allusions à l’extermination des handicapés auraient été faites «dans un cadre privé».... Le médecin est catégorique : en France,«ces patients deviennent des cas sociaux».... l'infirmière l'a "signalé" a sa hiérarchie.

---- il risque la radiation. Malgré le fait qu'il ait 20 ans de services et implanté une antenne Médecins du Monde dans sa région.... ;) 

Voilà le "nouveau Monde" ! Orwell. 

Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet du handicap, mais ce matin,... je n'ai qu'une seule question :

"Les gentils survivalistes qui fleurissent sur les sites complotistes emmènent-ils les handicapés avec eux ?" 

Jdcjdr...


1 commentaire:

  1. "96% des parents porteurs d'un enfant trisomique choisissent l'IVG"

    "INTERVIEW - En France depuis 2009, le dépistage de la trisomie 21 est obligatoirement proposé aux femmes enceintes. Mais les parents savent-ils bien à quoi ils s'exposent en l'acceptant ? Sont-ils suffisamment informés ? Anne Evrard, spécialiste de la question, membre de l'association Bien naître à Lyon est convaincue du contraire. Elle donne une conférence sur le sujet ce mercredi 15 juin à la maison des Passages (Lyon 5e)."

    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Sante/96-des-parents-porteurs-d-un-enfant-trisomique-choisissent-l-IVG

    Trisomique 21, pourtant on t'aime bien, tu es notre copain. Ah non, ils t'avortent presque systématiquement...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.