dimanche 21 mai 2017

Un monde irrationnel c'est bien.

Ça suffit de "donner son sentiment" sur tel ou tel sujet !

Chacun a un "sentiment" sur tout et n'importe quoi, pour autant "une émotion" n'est pas une preuve.

Chaque jour depuis des années j'écris ici. Je tente pour chaque sujet de donner des chiffres ou des textes de référence.

J'ai constaté assez rapidement que les "chiffres officiels" donnés en pâture aux gens comme moi étaient faux ou "manipulés".

Que ce soit sur le pétrole ou la terre arable en partage ou sur l'eau ou sur la mortalité, etc..

Pourtant, je continue. Pourquoi ? Parce que nous n'avons que ceux-ci et qu'il faut bien partir d'un socle quelconque pour réfléchir.

La théorie de Darwin est lacunaire ? Peut-être mais à défaut d'en avoir une autre nous restons avec celle-ci.

J'ai vu monter les meutes de "croyants" en tous genre. Je "crois" ceci ou cela.
Ça va de "le pétrole est amniotique abiotique" à "la terre est plate" en passant par "l'énergie libre vaincra" pour finir en 2017 en "tu finiras en enfer".

"Tu crois ce que tu veux, mon gars, peu me chaut".

Il est plus dangereux à ce jour de décrire une réalité ou de donner des arguments que de déclarer sa certitude d'une apparition mariale !

"On vit avec des fous".

En clair, si une idée est charmante pour le plus grand nombre d'entre nous, peu importe qu'elle soit irrationnelle !

Genre "et le Messie viendra nous sauver de Fukushima avec son masque de Zorro" c'est plus "cool" que "tes gosses auront plus de chances d'avoir un cancer".

Géocedille qui intervient ici se fait agresser de toutes parts. J'y vois un signe des temps.

La terre appartient dorénavant aux illettrés, aux incultes et aux "pourfendeurs de la foi".

Je continuerai, comme je l'ai toujours fait, (à tenter) de donner des pistes de réflexions en me basant autant que faire se peut sur des faits "réels".

N'en déplaise à ceux qui, aveuglés par des positions purement idéologiques, préfèrent écouter les chants des sirènes d'un "monde parfait".

Je suis en colère et inquiète.

Image d'un monde parfait :