mercredi 24 mai 2017

Tous pourris !?

Une source

Sans oublier... :

Que...Richard Ferrand a employé son fils quelques mois en 2014 comme assistant parlementaire pour ....un salaire de ....8704€. ....Job d'été ....



Spéciale dédicace à F. Fillon....

Est-ce que l'abstention favoriserait M. ?
Je ne sais pas. Mais ces histoires ne favorisent pas les dimanche matins dans les bureaux de vote...

11 commentaires:

  1. De toutes les manières, ils veulent supprimer le suffrage universel.... Faut les comprendre, il parait que l'on est pas apte à prendre le bon bulletin !!! En tout cas, celui qui les arrange.... Les civilisations passent et trépassent, et les états profonds ????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le suffrage universel ne me fait pas peur, les gens voteront comme on leur dira" Alexis de Tocqville.

      Vu la baisse drastique de l'esprit critique ils auraient bien tord de se priver d'un tel outil de gouvernance.
      Les athéniens nous avaient déjà appris en leur temps que la Démocratie est une imposture ploutocratique, quand aux romains et leur république, ils n'ont même pas essayé de cacher cet état de fait.

      Supprimer
    2. Les Athéniens avaient une démocratie directe.

      Ils n'élisaient pas leur maître, ils votaient la loi et l'orientation politique, puis tiraient au sort ceux qui devaient l'appliquer.

      Par contre tous les ans ils votaient pour exiler d'Athènes celui d'entre eux qui avait le moins bien appliqué cette politique.

      C'était pas des bisounours. C'était des citoyens. Des vrais.

      Géocédille

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    4. Tu es totalement... je trouve pas les mots...

      Supprimer
    5. À anonyme suprimé : va faire soigner ton problème

      Supprimer
    6. @ Géocédille

      Des vrais ça c'est sûr ! Femmes, métèques, esclaves, "barbares" étant naturellement mis sur la touche, ça faisait du monde et ça confirme la dimension éminemment locale de la Démocratie, dés que les grecques sont sortis de chez eux ils sont passés aux empires et royaumes plus à même de gérer l'étranger et la multitude, d'ailleurs les macédoniens géraient déjà plus qu'une ville et son voisinage.

      Mario

      Supprimer
    7. ben....tiens a propos de vote ,sur le site
      l'Echelle de Jacob 23 mai : ET SI ?
      super bon , a plus

      Supprimer
    8. Desolé Mario, mais tu as été trompé.

      Les citoyens d'Athènes ne correspondent pas à ce qu'on appelle aujourd'hui citoyens. Ils correspondent aux députés.

      Le citoyen représentait sa maisonnée, donc l'Athénienne était bien mieu représentée que l'électrice française : elle avait accès quotidiennement a celui qui le représentait et qui votait la loi.
      Elle avait d'ailleurs la possibilité de recourir à des représailles si la loi votée par sin lari ne lui convenait pas, et c'est le thème de la comédie d'Aristophane "l'assemblée des femmes" dans laquelle les épouses font la grève du sexe pour protester contre le vote de la guerre par leurs maris.

      Les métèques, ce n'est pas une insulte en grec, ça veux dire 'résident étranger' et que je sache ils ne votent toujours pas les lois.

      Les barbares n'habitaient pas Athènes. Pourquoi devraient ils voter?

      Les esclaves ce n'est pas une invention des Grecs. C'était chose commune dans l'antiquité. Ca n'a aucun sens de condamner la démocratie grecque en se basant sur l'esclavage qui n'a été aboli que des siècles plus tard.

      D'ailleurs la situation d'esclave grec n'avait rien à voir avec la traite des noirs. On pouvait être hautement éduqué et esclave, comme les precepteurs chargés d' eduquer les enfants de son maître.
      En fait esclave c'était un CDI qu'on ne pouvait pas rompre.
      Les Grecs ne se payaient pas de mots. Un Homme qui est obligé de travailler pour un autre se nomme esclave, et même en grec moderne 'travail' se dit 'servitude' δουλια.
      Le salarié est un esclave qui a l'illusion d'etre libre.
      L'electeur est un esclave qui a l'illusion de la democratie.

      La preuve? Les Français on accepté docilement que le réferendum de 2005 passe à la trappe.

      Le peu de pouvoir décisionnel qu'on vous octroie vous est nié et personne ne reagit. Hmmm.

      Athènes, hein? lol.

      Géocédille

      Supprimer
    9. L'empire d'Alexandre n'était pas Athénien, car comme tu l'a dis, il était Macédonien et avait vaincu Athènes.
      Et son empire n'a pas duré bien longtemps. Aussitôt Alexandre mort (jeune) il a été divisé en royaumes ethniques, chacun respectant les tradition et culture locale. Le général Ptolémé, par exemple a pris le titre de pharaon et s'est plié aux usages et rites religieux des Egyptiens.

      Il a fallu l'invasion romaine pour que les Grecs se retrouve de nouveaux avec un empire à gérer. Et on l'a géré longtemps. Plus de 1500 ans.

      C'est pas dans notre nature de chercher à envahir et dominer. Si les macédoniens et les romains ne l'avaient pas fait, nous n'aurions pas hérité d'empires.

      Notre vrai empire c'était celui des lettres.

      Géocédille,

      Supprimer
    10. C'est le seul empire qui compte. Et tu le sais bien !

      Écrire l'histoire c'est la dominer.

      Y compris quand tu l'écris honnêtement.

      L'empire c'est la transmission.

      Supprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.