mardi 16 mai 2017

Religion-Récréation !

Les échanges sur la religion prennent un peu de vacances. Ok ?

Je comprends bien tout ça mais on fait une pause. Ok ?

Avant que tout le monde se fâche.

Je remercie les musulmans qui continuent à lire ce blog sachant que j'ai voté MLP ! :)

Aux législatives prochaines pour éviter Macron je voterai Poutou s'il le faut. Ma bête noire, c'est Macron, pas l'ensemble de mes compatriotes musulmans.

Je comprends les uns comme les autres ici. Au niveau humain. Au niveau politique, moins. :)

Je continue de penser que Macron suivra la ligne atlantiste qui s'est avérée bien funeste (euphémisme) pour les pays musulmans. Quel intérêt y avait-il à voter Macron pour un musulman ?
Je n'en vois pas.

Mais chacun voit midi à sa porte et quoiqu'il en soit nous sommes ensemble sur le même bateau chaloupe radeau.

Nous reparlerons religion au fil du temps mais, là, un peu d'apaisement est nécessaire, il me semble.

Donc je vous propose de .......prier afin de retrouver la paix intérieure de conserver le sens de l'humour car il nous en faudra beaucoup ces prochaines semaines....

On s'entraîne ! 😉

Je prends ma part de l'entière responsabilité de cette affaire. Je ne dis pas que je ne parlerai plus jamais de religion mais, bon, là, stop !

Je témoigne avoir rencontré des gens gentils, serviables, sensibles et intelligents partout sur cette planète ainsi que de véritables dangers ambulants indépendamment de leurs origines géographiques ou de leur religion.

Chacun croit ce qu'il veut du moment qu'il ne force personne à penser comme lui.

Perso j'aimerais bien pouvoir forcer les gens de quelque religion que ce soit à voter comme moi... mais ça ne fonctionne pas :)

En marche vers l'abîme, ensemble et en chanson, si possible.


17 commentaires:

  1. Tu parleras de religion à toi même...

    RépondreSupprimer
  2. "Aux législatives prochaines pour éviter Macron je voterai Poutou s'il le faut. Ma bête noire, c'est Macron"

    Avec mon vieux vieux père, on a tout de suite compris que Macron=Laval dans le meilleur des cas. Fascisme. Pas le populisme populeux ouvrieux de la la poune. Nonnon, du vrai bon fascisme d'antan qu'il a connu petit. Du fascisme qu'aucun jeune ou qu'aucune personne faisant l'effort de comprendre comprend.

    Sécession. Moi c'est fait. J'avais déjà posé les bases.

    Maintenant, c'est comme au second tour : TOUT SAUF MACRON.

    Faites ce que vous voulez. Marrant, j'ai dit cet aprèm' la même chose que Wendy à mondit vieux. Plutôt voter poutou ou lesquen que Macron. Je voterai aux deux tours uniquement contre ce pourri en devenir. Et lui de même. Et tous les gens que je convaincrai. Dehors le vrai fasciste quitte à élire Arlette laguiller ! POINT !

    Quand on a plus rien à perdre...
    https://www.youtube.com/watch?v=B2kvtRprvkk

    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je rajouterai : du fascisme 2.0, du fascisme sans bon côté pour les blancs. Que du génocide blanc précédant le géocide.

      WAKE-UP §

      Pour rappel : ils ne sont que 1% au mieux. ;)

      Supprimer
    2. A 15:34

      Oui, c'est ça, du vrai du dur.

      ....voter Lesquen .... ça doit pas être simple... :))

      Supprimer
  3. Alalalala ! Comme quoi, chacun chez soit et cochons et chèvres seront bien gardés !

    Perso c'est me mépris pour la religion des accueillants qui me fascine.
    Faut pas venir chez les kouffars !

    RépondreSupprimer
  4. chère Wendy

    vous faites preuve d`une grande sagèsse

    vous avez tout á fait raison

    de ne pas laisser votre (super) blog
    se poluer
    par des combats d`egos (le mien aussi)
    de joutes oratoires écrites
    paradoxalemant.

    il est vrai que la religion divise
    alors que le message est son inverse

    salut de la part de ma femme(dorte) qui sait que vous lire
    est une grande aide pour mon ame bléssé par la bétise
    humaine qui me surprend un peu plus chaque jour

    sincèrement bonne journée á vous et á tous

    thierry


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Thierry,

      Pour ce très gentil et très joli commentaire.

      Le bonjour à ta femme, sincèrement.

      Bien à toi.

      Supprimer
  5. Tu comptes encore voté ? Depuis le temps qu'on te dits que c'est virtuel tout ça et que le vote c'est pour les faibles et que le système te fistera autant tant que tu sors pas de ce jeu de débiles mentaux cabalistes. Vraiment déçu.

    RépondreSupprimer
  6. C'est toi la boss ici Wendy, et donc je ne oaelerais plus de religion.

    Cependant, une nuance. Au fond on ne parlait pas de la place de la religion en France mais la place de la rationnalité.

    On peut cohabiter sans dommage avec toutes sortes de religions. On peut difficilement se sortir indemne de l'installation d'un mode de pensé irrationel et de la généralisation de l'incapacité volontaire de penser au sein de la société.

    L'Islam est une des composantes de cette irrationalité organisée mais il ne se survivrait pas sans son pendant toxique qu'est le politiquement correct lequel empêche de challenger l'irrationalitê et la double pensée.

    Il vaux mieux débattre, pafois avec vehémence que faire l'autruche, il me semble.

    Considérer que les musulmans sont destinés à demeurer éternellement condamnés a garder leurs carcans mentaux, c'est les mépriser en tant qu'humains. Nul n'est condamné à l'incohérence et l'absurdité. Mais si on est complaisant avec cette incoherence, si on encourage l'absurdité, on contribue au malheur des musulmans.

    C'est un lessage que tous les ex-musulmans disent. Ils remercient ceux qui les ont challenge. Ils leur sont reconnaissants de les avoir sorti de leur acceptation de l'ambiguité et de la contradiction qui est l'essence de la pensée islamique. Ils les relercient des les avoir outré, de les avoir rendu furieux, de leur avoir mis les contradiction et les injustices du Coran et des Hadith sous le nez, ce qui les a obligé à chercher des 'refutations' qu'ils n'ont jamais pu faire leurs.

    Je le fiche bien d'etre insulté et haï pour avoir derangé la paresse et la complaisance intellectuelle de mes contradicteurs. Il vaux mieux que ce soit moi qui les secoue plutôt que ce soit un recruteur islamiste qui les flatte pour mieux en faire des tueurs décérébrés.

    Les musulmans font partie du paysage français et pour toujours. Laisser s'installer les parrains de leur mafia cérébrale sans les challenger serait une erreur fatale.

    Géocédille






    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reparlerai de religion car comment éviter ?

      Je te lis et je te comprends. Je suis même d'accord avec toi et je l'écris.

      Mais j'ai senti monter peu à peu la colère froide et tout de même un brin de haine.

      Dans cet état d'esprit plus rien n'est possible. L'autre est fermé à tout raisonnenment et il y a une crispation purement identitaire.

      Ensuite, ça tourne aux injures puis aux menaces. Ce qui, selon moi est contreproductif.

      De la critique raisonnable on passe à l'affectif pur et dur.

      Geocedille, c'est très délicat tout ceci.

      C'est comme dans un combat il faut faire des pauses pour panser les blessures ... car il y en a.

      Bien sûr que je demande à ce que tu continues à nous éclairer de tes connaissances en matières religieuses comme historiques et toutes les autres.

      Cela va sans dire il me semble, mon ami virtuel.

      Supprimer
    2. Je suis très touché que tu me considères comme ton ami.

      Il va de soi que tu es la mienne. Une amie réelle, dans un monde virtuel.

      Géocédille

      Supprimer
    3. Je suis touchée Géocedille.

      Je t'embrasse.

      Supprimer
    4. C'est beau cette virtualité lol

      Supprimer
    5. Oh comme c'est mignon prenez-vous la bouche tant que vous y êtes

      Supprimer
  7. Quelles que soient nos croyances et nos divergences, le moment venu, ceux et celles qui ne se seront pas agenouillés devant le prince de ce monde seront reconnus...

    Alors en attendant, a musique adoucit les moeurs paraît-il... ^^


    Je laisse la parole au Rimbaud du rock'n'roll français !!

    ;-)

    https://m.youtube.com/watch?v=cj7L2gNn07M

    RépondreSupprimer
  8. Paris : des femmes victimes de harcèlement dans les rues du quartier Chapelle-Pajol
    Des femmes de ce quartier de l'est de Paris se plaignent de ne pas pouvoir se déplacer sans essuyer des remarques et des insultes de la part des hommes.

    Ce sont plusieurs centaines de mètres carrés de bitume abandonnés aux seuls hommes, et où les femmes n’ont plus droit de cité. Cafés, bars et restaurants leur sont interdits. Comme les trottoirs, la station de métro et les squares. Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol, à Paris (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie : des groupes de dizaines d’hommes seuls, vendeurs à la sauvette, dealeurs, migrants et passeurs, tiennent les rues, harcelant les femmes. Révoltées, des habitantes du quartier ont décidé de lancer une vaste pétition pour dénoncer la situation. Et un quotidien de plus en plus oppressant. Celui des jeunes filles, qui ne peuvent plus sortir seules, porter une jupe ou un pantalon trop près du corps sans recevoir une bordée d’injures : l’une d’elles raconte avoir subi un jet de cigarette allumée dans les cheveux.


    Depuis plus d’un an, le quartier Chapelle-Pajol (Xe- XVIIIe), a totalement changé de physionomie

    «Des réflexions incessantes»


    «Nous avons toutes droit à un traitement insupportable», souligne Nathalie, 50 ans, qui revendique trente années dans le quartier, et un climat «inédit» ces derniers mois : «Ce sont des injures, des réflexions incessantes. L’ambiance est angoissante, au point de devoir modifier notre itinéraire, notre tenue vestimentaire. Certaines ont même renoncé à sortir de chez elles». A l’image de cette vieille dame de 80 ans, agressée sexuellement alors qu’elle rentrait dans son immeuble, et désormais retranchée dans son appartement.

    «Un repaire masculin»


    Aurélie, une jeune femme de 38 ans, avoue ne pas reconnaître le quartier où elle vit depuis 15 ans, rue Perdonnet (Xe) : «Le simple fait de circuler est devenu problématique. Le café, en bas de chez moi, un bistrot autrefois sympa, s’est transformé en repaire exclusivement masculin et en permanence bondé : j’ai droit à mon lot de remarques lorsque je passe devant, d’autant plus qu’ils boivent énormément : il y a quelques jours, le simple fait de me mettre à ma fenêtre a déclenché un flot d’injures, et j’ai dû m’enfermer dans mon appartement. Il y a quelque temps encore, j’empruntais le boulevard de la Chapelle depuis Stalingrad, même tard le soir… C’est impensable aujourd’hui».


    Le métro Chapelle, Laure l’évite soigneusement. Comme la place du même nom : «Ces dernières semaines, j’ai été prise au milieu d’une bagarre de vendeurs à la sauvette. Affolée, je me suis mise à crier, et deux d’entre eux ont sorti des couteaux pour me menacer. J’ai cru que ma dernière heure était arrivée. Et ça fait des mois que ma fille de 12 ans ne va plus seule au collège, ni nulle part dans le quartier, d’ailleurs».

    Porter plainte aurait peu d'effet


    Comment lutter contre le phénomène ? Les femmes de La Chapelle le savent : porter plainte aurait peu d’effets. Alors, d’un commun accord, et sur les conseils de Nadine Mezence, adjointe à l’égalité hommes-femmes du maire (PS) du XVIIIe, elles ont décidé d’organiser prochainement une marche exploratoire. Ensemble, elles parcourront tous les lieux du quartier où elles sont indésirables. Puis, rendront compte, aux pouvoirs publics de leurs observations… En espérant être entendues. A la mairie d’arrondissement, on assure que leurs remarques seront examinées avec la plus grande attention.

    NDLR : Le gouvernement laisse faire exprès. Si j’étais au pouvoir, je les enverrais au goulag en camps de redressement politique comme sous Tito et je peux vous dire que ça filerait droit ensuite.

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.