lundi 29 mai 2017

Quand "liker" mène à la case prison.

1) en Suisse :

"Aimer" un article diffamatoire sur Facebook ("liker") est passible de poursuites. 
Un homme de 45 ans a été condamné lundi par le tribunal de district de Zurich 
pour diffamation.

2) en Birmanie :

Des internautes birmans ont été temporairement exclus 
de Facebook ces derniers jours pour avoir utilisé le terme "kalar", 
terme injurieux servant à désigner notamment les musulmans,



---- censure, censure et censure. Plus d'infos sur cette source en français 

Par contre on apprend Ici  que :

Apple, Facebook et Google prennent la défense des personnes transgenres 
face à une législation discriminante qui les empêcherait d'utiliser 
les toilettes de leur choix.

Le seul vrai sujet de 2016 et, donc de 2017 ! 




2017, le début de l'inquisition de la souris !

1 commentaire:

  1. Et 2018 début de la famine !

    https://img4.hostingpics.net/pics/2743101135.jpg

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.