lundi 1 mai 2017

quand le vocabulaire devient un bien précieux.


sur le tweet, présentation du twittos :

"Insoumis mais inféodé au système politique, aux étiquettes et aux médias".

en fait, il a tout compris. tweet de JLM :

 
 
Je dis à monsieur : au lieu de m'insulter, pourquoi ne retire-t-il pas son projet de réforme du code du travail ?

je traduis :

"s'il te plait, l’Élu, veux-tu bien retirer la loi qui porte, en cache, ton nom ? 
mes électeurs voteront peut-être en masse pour toi et cela me permettrait d'envisager les législatives plus sereinement. dans ton groupe de la gauche et de la droite unies derrière TOI, Hô Élu !"


"Élu" étymologie : 
 eslire « choisir entre plusieurs personnes ou choses » (Roland, éd. J. Bédier, 275); ca 1200 part. passé subst. elis « personnes choisies par Dieu » (Moralités sur Job, éd. W. Fœrster, p. 346); 2. ca 1207 eslire « nommer à une fonction (par voie de suffrages) ».

 Du *lat. vulg. exlegere, réfection du lat. class. eligere « choisir » d'apr. legere (lire*); l'anc. forme du part. passé eslit (élite*) formée sur le part. passé lat. electus, est supplantée par la forme esleü (1176 Chr. de Troyes, Cligès, éd. A. Micha, 2574) et fréquente surtout à partir du xviesiècle. 

 (*lat. vulg : bas latin qui a précédé l'ancien français.)


1 commentaire:

  1. Panser le printemps1 mai 2017 à 02:43

    Insoumis mais patriote...pour un type qui a toujours appeler à voter contre le fn et qui hier encore, a appelé à ne pas voter pour Marine...c'est cela oui...

    RépondreSupprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.