mardi 30 mai 2017

Point justice du jour.




Un militant de l'ultragauche interpellé dimanche après avoir jeté un verre d'eau sur l'ex-ministre Myriam El Khomri à Paris sera jugé en octobre pour "violences avec arme par destination" et "refus de prélèvements génétiques", a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Source et plus.

Heureusement qu'il ne l'a pas poussée dans une piscine !!!!