jeudi 25 mai 2017

Picoler a rendu l'homme intelligent.

Tout le monde sait ça ! 

Source , extraits :
Ce n'est qu'après la domestication des plantes fondatrices de l'agriculture, dont le blé, l'épeautre et l'orge, entre 12 000 et 10 000 ans avant Jesus-Christ, et l'invention de la poterie vers 7 000 ans avant Jésus-Christ qu'il est possible de trouver les signes d'un premier breuvage à fermentation contrôlée, en Chine néolithique. 
.... Au fil des ans, l'alcool a donc pu jouer un rôle majeur au sein de l'évolution de l'être humain, allant peut-être jusqu'à l'invention de l'écriture.
(Évidement ! Éméché, avant de tomber dans le coma éthylique un type s'est dit : "Ho ! Ho ! Je devrais faire un signe sur le mur pour ne pas oublier que je dois aller chasser demain. Pas envie de faire un dessin !" ) 
La communauté scientifique d'experts dans le domaine estime que les boissons alcoolisées, par leur utilisation des fruits et céréales, ont contribué au développement de l'être humain. « Les nutriments essentiels, notamment les vitamines, fournis par la fermentation des céréales ont permis aux Mésopotamiens d'avoir une croissance physique correcte alors que leur régime alimentaire à base de pain et de gruau était déficient ».
..... Sans compter que l'alcool a également été utilisé afin de soigner certaines infections et douleurs. ..... en plus, l'alcool, parce que métabolisé plus rapidement par l'organisme de l'être humain, aurait ainsi pu stimuler la création, les arts et la musique...