lundi 8 mai 2017

Paris-La Chapelle : Évacuation du camp de migrants.

Comme prévisible, des forces de police évacue ce matin environ 1000 migrants majoritairement Sub-sahariens qui s'étaient installés Porte de La Chapelle, sous les échangeurs.
(L'autoroute A1 est bloquée.) 


Le campement avait déjà été évacué le 9 mars, alors qu’il comptait 200 personnes environ. Les migrants avaient alors été provisoirement installés dans la bulle servant de sas d’accès au centre d’accueil, mais dans un climat de tensions communautaires. Une bagarre au couteau avait éclaté, faisant deux blessés.
« Chacune des personnes concernées se verra proposer une solution d’hébergement provisoire en Ile-de-France et pourra bénéficier d’un diagnostic socialet sanitaire, assurent les préfectures. Une fois mis à l’abri, les intéressés, qui relèvent dans leur immense majorité de la demande d’asile, pourront par ailleurs bénéficier d’une proposition d’orientation vers un dispositif d’accueil adapté à leur situation, sur l’ensemble du territoire national. »
Une source

Ils reviendront et cette fois ils seront 5000 mille. Car c'est ainsi depuis le début. 
Je vous parlais de ce camp il y a quelques jours, il est détruit, il se recomposera.
On vous parle d'Afghans ? C'est faux. C'est l'Afrique qui vient à Paris dans un flot continu depuis des années sans discontinuer.
Nous touchons du doigt, avec ses camps, les bases de notre humanité. C'est une chance.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.