mercredi 31 mai 2017

migrants : gentils quand nourris.

Source



"A minuit et demi, je me retrouve avec 1.042 personnes à bord, dont une cinquantaine de femmes, 15 enfants, et sept cadavres qui me sont arrivés déjà dans des sacs hermétiques", raconte le commandant.
Il ne sait pas qui sont ces morts mais beaucoup de migrants succombent au fond des canots, morts de froid, de déshydratation, asphyxiés par les émanations de carburant ou étouffés tant ils sont nombreux dans ces embarcations surchargées.
Un navire militaire italien est en route pour récupérer les migrants, mais le temps d'arriver, il affiche déjà complet: lundi, il a débarqué 929 migrants à Catane, ainsi que 10 cadavres, dont celui de la mère de deux enfants de 5 et 3 ans, qui n'ont plus ouvert la bouche.
Au total, plus de 10.000 migrants ont été secourus au large de la Libye la semaine dernière, dont 3.400 pour la seule journée de vendredi.
Les conditions à bord sont infernales. Sans eau, sans vivres, sans couvertures, les migrants sont nerveux et beaucoup deviennent menaçants, voire agressifs. En face, l'équipage ne compte que 14 hommes.
"Nous nous sommes barricadés à l'intérieur", raconte le capitaine. L'équipage laisse seulement les femmes et les enfants entrer pour utiliser les toilettes du bord.
Samedi à la mi-journée, un navire des gardes-côtes, déjà lui-même chargé de migrants, vient fournir des bouteilles d'eau et de la nourriture, mais si ce ravitaillement calme un peu les esprits, les distributions sont périlleuses.
"Quand ils voyaient la nourriture, ils se jetaient sur nous. On leur disait d'organiser des queues mais ils ne comprenaient pas", explique le commandant Cuzzolino.
----

Normal.

4 commentaires:

  1. C'est une blague à propos des gremlins ?

    Plus sérieusement, ce qui se passe là est un crime contre l'humanité, ni plus ni moins. Un crime contre ces gens et aussi un crime contre les populations assez bêtes pour les recevoir sans comprendre l'issue funeste de cette migration utilisée comme une arme.

    RépondreSupprimer
  2. 1.042 personnes à bord, dont une cinquantaine de femmes, 15 enfants et sept cadavres; tout est dit = cela fait un reliquat de 970 hommes...

    Cela devrait interpeler; pourquoi une telle invasion masculine d'africains sub-sahariens et de magrébins en Europe? Il en arrive des milliers tous les jours pour alimenter les marchands de misère, soit les trafiquants d'êtres humains, les mafias siciliennes, les passeurs, les industries de l'asile ou l'UNHCR.

    Quels sont les nazis manifestement protégés qui financent et contrôlent ces actes criminels à l'encontre des populations européennes autochtones ainsi sacrifiées?

    Cette invasion migratoire est effectivement une arme de destruction massive du continent européen et va nous conduire sous peu à l'implosion.

    RépondreSupprimer
  3. Très émouvant tous ces ingénieurs et médecins Syriens qui réclament du travail pour pouvoir payer ma retraite….

    RépondreSupprimer
  4. La taille du problème...

    http://p5.storage.canalblog.com/59/31/152398/98872170.jpg

    RépondreSupprimer

Modération en place !

En attente de clandestinité ! Loolilol !
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.