vendredi 12 mai 2017

"Le Welfare State" tue l'état.






Examen de l'État providence américain :

Examen de 79 programmes et des 926 milliards de dollars annuels par le Comité du budget de la Chambre des représentants des États-Unis. Ce rapport exclut les droits tels que la sécurité sociale, l'assurance-maladie et l'assurance-chômage. "Au cours des deux décennies qui ont précédé la récession actuelle, le "welfare" était la composante à l'augmentation la plus rapide des dépenses gouvernementales. 

Il a augmenté plus rapidement que la sécurité sociale et l'assurance-maladie et son taux d'accroissement a diminué celui de l'éducation publique et de la défense nationale. 

«les dépenses en espèces, en nourriture et en logements ont augmenté plus rapidement que les ressources au cours des deux dernières décennies. 

En ce qui concerne l'inflation et la croissance démographique, les États-Unis consacrent maintenant 50% de plus aux versements des aides, à la nourriture et au logement que lorsque Bill Clinton est entré en fonction. «Les dépenses totales affectées aux logistiques et au programmes de versement d'aides en $, en nourriture et en logement sont maintenant deux fois plus élevées que celles necessaires pour sortir tous les Américains de la pauvreté. 




"Malgré le fait que les dépenses sociales étaient déjà à des niveaux record quand il a pris ses fonctions, le président Obama a augmenté de plus des trois tiers les dépenses fédérales affectées. Obama a cherché une augmentation permanente, non temporaire, de la taille de l'État providence ". Après l'ajustement de l'inflation, les dépenses sociales ont été 16 fois plus élevées au cours de l'exercice 2011 que lorsque la guerre contre la pauvreté a débuté en 1964

Les dépenses sociales étaient de 1,2 % du produit intérieur brut (PIB) Lorsque le président Johnson a commencé la guerre contre la pauvreté. Au cours des années 1980, les dépenses avaient augmenté pour atteindre environ 3,5% du PIB. Au cours de la première décennie du XXIe siècle, les dépenses ont en moyenne légèrement moins de 5% du PIB. En 2011, les dépenses avaient atteint 6,1% du PIB. Coût total de la guerre contre la pauvreté : Depuis le début de la guerre contre la pauvreté, le gouvernement a dépensé 19,8 billions de dollars (en dollars 2011 ajustés en fonction de l'inflation) Pour le "Welfare". 

En comparaison, le coût de toutes les guerres militaires de l'histoire 
des États-Unis de la guerre d'independance à la guerre en Afghanistan a été de 6,98 billions de dollars.

Source , avec graphiques en PDF.

Un état dans l'état.... qui en fait reproduit la misère et l'amplifie...

Quelqu'un profite....

Cette politique d'assistanat est voulue et bien orchestrée !

Effectivement c'est bien la guerre ! La guerre pour la liberté !

Asservis....

Cet article n'est pas "sexy" mais essentiel !!!!!

11 commentaires:

  1. Donne un poisson à un homme il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher et tu perdras une excellente opportunité commerciale.

    Proverbe américain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Proverbe américain... pas que !

      http://www.breizh-info.com/2017/05/13/69343/la-baule-veolia-privatise-plage

      Supprimer
  2. Ce pays est en phase terminale :

    http://www.usdebtclock.org/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut enlever les piles de ce truc.

      Ça changera rien mais au moins on verra plus ! :)))

      Supprimer
  3. Quand le sage montre la Lune,le sot regarde le doigt
    Quand le politicien montre la Lune, le sot regarde la Lune.

    RépondreSupprimer
  4. Hs : Je découvre ce monsieur, qui balance une partie de l'envers du décor de la dissidence, les pseudos nationalistes ou les francis cousin, a vérifier... on s'enfonce dans le terrier du lapin blanc :

    https://www.youtube.com/watch?v=f_ExB7t4MpE

    https://www.youtube.com/watch?v=RsP7uZtxlPI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tenu 7 minutes. :)

      En fait, ce type ne sait rien et balance un mélange de tout et n'importe quoi, sorti tout droit de son esprit semble-t-il psychotique et paranoïaque, en tapant parfois juste cela-dit.

      Deuxième vidéo, quelques secondes, rien que le titre :
      "Bhû n'est plus, vive Bhû ! Francis Cousin, encore un juifo-maçon pédophile sataniste de repéré !"

      Cet homme a besoin d'une aide médicale et psychologique, je pense. ^^

      Supprimer
    2. Non, il ne connaît rien me semble t il ...

      Et oui, une aide....une mousse ? :)

      Supprimer
    3. Un p'tit coup de tondeuse, ouais ! :)

      Supprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.