samedi 20 mai 2017

"le projet Baltimore".

Source, avec vidéo.

Dans cinq lycées et un collège de Baltimore aucun élève n'a réussi les tests fédéraux.
Soit, 6 établissements scolaires en perdition.

Je mets une vidéo en anglais de 1953 qui décrit les débuts de la sortie de la ségrégation.
Je la trouve instructive quoique "vieillotte". Et avec des moments de mauvaise foi des "blancs" qui forcent le rire sain.

Dans cette vidéo, quelques images (discrètes) de la condition de vie des noirs us dans les années 50...



L'intégration des noirs au niveau scolaire et l'éradication de leurs habitats indignes se nommaient :

"Le projet Baltimore".

Je vous laisse seuls face à la réussite contreversée du fameux projet.

Et voici un autre "son de cloche" :


Dans un premier temps, et nous le voyons sur la source, dans ces temps ultimes, le "projet Baltimore" a augmenté les loyers et exclu les plus pauvres qui se retrouvent seuls dans leurs écoles en déshérence.

Ce "projet Baltimore" est extrêmement intéressant, il me semble. Et riche d'enseignements pour nous tous.


----------
Note de Wendy :
Je ne peux pas m'en empêcher :)

Si cette histoire de manipulations des dirigeants blancs sur la population noire pouvait faire comprendre à tous ce qu'est la bien-pensance, on ferait un pas.

Bien sûr, il y avait des gentils blancs, plein de bonne volonté dans ce projet, mais ils n'ont pas vu ou plutôt compris que tout ceci était une histoire de gros sous (surtout) et d'achat de paix sociale et au final d'exclusion.

Ici de nos jours en France, que sont d'autre que les classes de ZUP, de ZEP, et de je ne sais quoi d'autre ?

"On va mettre ton gosse dans une classe de 12, sans le traumatiser", c'est le projet Baltimore. Aussi dans "on te donne un logement pas cher, proche du RER, résultat tu es exclu de l'éducation et de la culture" on retrouve la même chose.

Clairement la bienpensance nous tue, mais certains d'entre nous plus rapidement que d'autres.
Jdcjdr.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.