mercredi 24 mai 2017

La démographie "secret-défense".


Ce n'est pas la peine de vous énerver.

C'est une vieille vidéo qui doit avoir environ 7 ans, voir plus.

Je me souviens avoir mis sur ce blog celle qu'un archevêque australien ou africain avait fait visionner en conclave.

Nous étions en 2011(-12 ?) c'était le même habillage avec moins de blabla. Bien sûr à l'époque, mêmes cris d'orfraies !

Odieux racistes ! Toujours est-il que l'église s'est empressée de retirer la vidéo de l'archevêque. Elle a tout de même fait le tour des milieux zootorisés ! ;)

Voilà en clair, pourquoi il n'y aura pas de 2022. Voilà pourquoi des dames déclarent que "la France n'est plus ni blanche ni chrétienne".

C'est simplement et inexorablement un fait démographique. Une réalité.

La loi du nombre fait que la vieille culture française disparaît. Il n'y a pas de jugement de valeur à la clef des chiffres.

Toute l'Europe connaît le même phénomène. L'islamisation n'est que le reflet des taux de natalité différents entre groupes ethniques ou religieux.

Source , : aux USA la population découvre la place de la femme en islam, via le peu de "réfugiés" qu'ils ont daigné accueillir.
Les américains ne connaissent pas l'islam. Ils voyagent peu et s'intéressent davantage aux mexicains, qui, pour eux sont déjà très exotiques. :)

Les FDS veulent conserver leur "culture", leur clocher et leur fêtes ?
Il fallait peut-être se réveiller plus tôt.

Pourquoi cette folie est-elle portée au pinacle ? Le plan Kalergie dans une Europe qui produit des mini-jobs et des exclus ?
Hum, hum...cela me semble dépassé...finir de détruire une Europe vraiment mal en point ? Hum, hum...dans quel but ?

Une surpopulation sur un territoire déjà surpeuplé ? où est la logique ?
Je veux dire la logique humaine.

Bref, l'islamisation est un processus démographique. Et, en cela, il est invincible.

C'est pour cette raison qui nous n'avons pas droit aux statistiques ni ethniques, ni religieuses. Nous n'avons pas accès aux chiffres démographiques.

La démographie c'est "secret-défense".