dimanche 21 mai 2017

France : les mini-jobs à 5 € arrivent !

 « Quand on me parle de modèle social à la française, je rigole », a ajouté Bruno Le Maire. Dont les emplois-rebonds ne devraient pas faire rigoler les salariés.
Le Républicain défend en quelque sorte l'instauration de mini-jobs à la française, avec un tarif net de 5 euros et 7 euros pour l'employeur, avec un maximum de 20 heures de travail hebdomadaires, soit alors une rémunération de 433 euros net… À titre de comparaison, le smic est de 1 143,72 euros net pour 35 heures hebdomadaires.
Dépêchez, dépêchez vous ! Il n'y en aura pas pour tout le monde ! 

« Pensez-vous qu'une personne avec un problème d'alcool, mal habillée, qui arrive à 9 h 45 au lieu de 8 heures à son entretien d'embauche peut décrocher un contrat rémunéré même au smic ? Non, évidemment. Moi, je propose cela pour lui remettre le pied à l'étrier. »
Dit notre ministre de l'économie.

Je vous déconseille fortement de tenter d'enfourcher votre monture, bourré...
Il s'y connaît davantage en économie qu'en zinc et qu'en étable écurie ! Koike...un doute m'étreint ...
En marche vers l'abîme ou la bibine...

C'est bien, le français est content. (Tent ?)

2 commentaires:

  1. Bandit Saleté21 mai 2017 à 04:43

    Mieux vaut aller voler à ce tarif là...

    RépondreSupprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.