dimanche 21 mai 2017

Afrique : de plus en plus de grossesses enfantines.

Des fillettes qui sont à peine âgées de 9 à 14 ans. 
Elles représentent le quart des 4471 cas de grossesses de moins de 25 ans enregistrées depuis la rentrée scolaire de septembre 2016 dans les écoles de Côte d’Ivoire.

Ces abus sont commis en partie par les éducateurs, c'est-à-dire les professeurs et par des élèves. Mais la grande partie est le fait de personnes extérieures au milieu scolaire. Des gens de la ville qui exercent de petits métiers et qui font miroiter des biens matériels ou de l’argent contre des rapports sexuels.

Des jeunes filles de neuf, dix, onze, treize ans. La tentation est trop grande, surtout quand les parents ne leur apportent pas de moyens de subsistance. Des personnes mal intentionnées leur proposent souvent des miettes pour abuser d’elles. Elles finissent par tomber enceintes et abandonnent leurs études.

«Généralement, les filles qui sont concernées rentrent à peine dans l’adolescence. Leurs organes reproductifs ne répondent pas facilement à l’accouchement, ce qui entraîne souvent des complications, voire la mort de certaines d'entre elles lors de l’accouchement. Elles ne peuvent pas accoucher normalement parce qu’elles sont très jeunes. Elles tombent enceintes au moment où elles entrent à peine dans leur puberté. Les complications sont inévitables.»

«Les parents ont tendance à abandonner très tôt les jeunes filles à leur sort en prétextant le manque de moyens. Elles sont obligés de se débrouiller toutes seules. Parce qu'une famille qui n’assume pas ses responsabilités, qui abandonne sa jeune fille de douze ans, de treize ans à son sort, sans lui donner de moyens, c’est une manière de l’exposer à ce milieu de violence et d’abus. Et il faut aussi des sanctions sévères pour dissuader les auteurs de ces abus».

Source  



La solution ? Enfermer les filles. car la grossesse c'est la fille.





5 commentaires:

  1. Paraît - il que c'est une ancienne colonie française?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais quel en est l'enseignement ?

      Supprimer
    2. Ano sous-entend certainement qu'avant que les colons ne posent le pied là-bas, ils vivaient dans un véritable paradis, notamment les petites filles qui avaient toutes leurs pyramides volantes personnelles.

      Non, sans rire, le colon n'a certainement rien arrangé en voulant les occidentaliser. Ils auraient dû juste prendre les ressources et tirer à vue s'ils approchaient trop.

      Si le colon n'avait pas apporté la médecine, ni rien, ces braves gens connaitraient leur équilibre intemporel avec la nature et Allah qui pourvoiraient à leurs besoins. Pourquoi penser à un lendemain ?

      De cette manière, leur population serait stable avec une espérance de vie de 30 ans, celle de l'homme de cavernes européen (qui a volé la technologie des noirs lol). Si jamais il y avait trop de filles, ils les noieraient ce qui éviterait bien des souffrances, etc.

      Salauds de blancs, tout le mal de la Terre vient d'eux !

      Supprimer
    3. Je ne vois pas le rapport entre ancienne colonie française et le sujet.

      Pour info :
      En côte d'ivoire, l’islam est pratiqué par 37,5 % de la population; le christianisme par 44,1 %; les religions traditionnelles par 10 %, et 8 % sont sans religion spécifiée.

      Petit florilège d'âneries......SOURCE :
      http://www.dreuz.info/2013/05/25/interdire-le-mariage-des-fillettes-a-partir-de-8-ans-est-une-violation-de-la-charia/

      Pays Bas :

      L’imam al-Maghraoui a soutenu le le mariage des fillettes de 9 ans, en invoquant l’exemple de Mahomet, qui consomma son mariage avec Aïcha, dès qu’elle fut âgée de 9 ans. Cet imam fut banni des Pays Bas. (Source : Imam who backs child marriage should be banned from Holland: MPs, Dutch News, 6 décembre 2011)

      Arabie Saoudite :

      Le Grand Mufti réaffirme que les filles sont mûres pour le mariage à 10 ans.( Source : Girls ready for marriage at 12 – Saudi Grand Mufti, Arabian Business, April 24, 2012).

      Etc, Etc..

      AUTRE SOURCE:
      http://www.afrik.com/petit-manuel-obscene-de-la-sexualite-en-afrique

      La loi pénale camerounaise encourage celui qui a abusé d’une mineure à l’épouser pour échapper à des poursuites pénales. La nubilité au regard des textes est de 15 ans (article 52 de l’ordonnance n° 81/02 du 29 juin 1981 portant organisation état civil), mais dans certaines régions, dès neuf ans, dès l’apparition de certains caractères sexuels, les jeunes filles sont taillables et exploitables à merci. Dans un pays où la majorité civile est de 20 ans, la majorité sexuelle doit être de 7 ans ! Et quel que soit l’âge, au sens de la loi, le mariage émancipe les jeunes filles.
      _____________________________

      Et n’épargnions pas la religion catho qui veut que chaque enfant est un don de dieu peu importe la manière dont il est arrivé!!

      Je crois surtout que la patte de la France n'a pas été suffisante pour permettre une élévation des mentalités (EH! OH! NE CRIEZ PAS TOUS EN MÊMe TEMPS!!....
      NB : D’abord protectorat français en 1843 et devenu colonie française le 10 mars 1893, le pays acquiert son indépendance le 7 août 1960! (juste avant mai 68.....ils auraient dû attendre encore!!)

      Remarquez, ici aussi on a nos propres petits dégénérés bien blancs qui confondent leurs enfants avec.....

      TROP DE MISERE, TOUS DES FOUS!!!!


      Marmotte

      Supprimer
    4. Merci pour le résumé, Marmotte !

      Tous des fous.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.