vendredi 21 avril 2017

Taux de fécondité en Europe.

Source

Blabla les retraites, blabla faire des enfants pour la "croissance", etc...

Quand on est au seuil de pauvreté, que les femmes travaillent pour améliorer le quotidien pourquoi faire des enfants qui finiront en garderie, puis dans des structures scolaires et de santé défaillantes ?

Le Japon a toujours un bien meilleur niveau de vie que la France et pourtant il vieillit toujours plus sans se reproduire davantage.

Les richesses créées sont certainement plus liées aux investissements dans la recherche qu'aux nombres de gamins qui traînent dans la rue.

La France reste un bon pays pour les lapins. Les lapins français pour la plupart sont pauvres (cf : le nombre de ceux qui ne sont pas assujettis aux taxes locales calculées sur leurs revenus fiscaux).

Les pauvres font des pauvres. (La Reproduction. Bourdieu).

Et en ce moment les pauvres ne produisent que des esclaves.

Source

En dépit d'une reprise du marché boursier,  EurActiv rapporte que la proportion d'enfants vivant en dessous du seuil de pauvreté en Espagne a augmenté de 9 % entre 2008 et 2014 pour .......atteindre près de 40%.

Les espagnols ne font plus de enfants. Logique.



Français ? Non, espagnol ! Oufff ! Tout va bien !


Quel rapport avec les profits des entreprises ?