vendredi 7 avril 2017

Syrie : "le camp du bien est très multiculturel".

Le syriens, eux, sont multi-morts. Et ça, c'est pas bien.

Voilà le camp du bien qui gaze la Syrie à l'uranium (au moins 1 tonne par Tomahawk) :

The Spectator Index (@spectatorindex)
Expressed support for US strikes on Assad regime:

- UK
- France
- Germany
- Saudi Arabia
- Japan
- Israel
- Turkey
- The Netherlands



Avouez que le bien transcende aussi bien la géographie que les régimes politiques et les religions ! 

C'est pour ça que c'est bien.

Dans le camp du mal on se désespère. Parce qu'on est en enfer. Logique.