jeudi 13 avril 2017

Sondage du jour.

C'est, à dix jours du premier tour, l'aspect le plus inédit de cette élection présidentielle : les quatre premiers candidats sont désormais dans un mouchoir de poche, avec 5 points d'écart entre le premier d'entre eux, Emmanuel Macron (23,5 %) et le quatrième, Jean-Luc Mélenchon (18,5 %) : 
on est dans la marge d'erreur, ce qui signifie que d'ici au 23 avril, les lignes peuvent encore bouger. Marine Le Pen conserve la deuxième position, à 22,5 %, et François Fillon, la troisième place du podium, à 20 %.
Source





2° tour.




Attention, suite :


Le graphique ci-dessous montre uniquement les électeurs "certains de leur choix". 
On voit bien la différence.





.....! 

10 commentaires:

  1. Pour faire la course à l'Elysée, il est accepté en France selon P. de Villiers (voir le net le témoignage de son expérience) que les partis aient un budget "sondages" pour quelques mois. Contrairement à ce qui nous est présenté, les sondages ne sont pas achetés par les médias mais bien par les partis politiques.

    Plus on est gros et visible, plus on acquiert ainsi de temps de parole par le pouvoir de l'argent au détriment des autres partis tout aussi légitimes mais sans moyens conséquents.

    Tout un système anti-démocratique que les partis modestes devraient dénoncés.

    Je comprends mieux le prêt bancaire de 8 millions de Mélenchon...;) Les Le Pen sont millionnaires et les autres franc-maçons ou Bilderberg ça règle pas mal de problèmes.

    RépondreSupprimer
  2. Macron est une bulle speculative.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est annoncer déjà qu'il va y avoir une sacrée soirée bulles le soir du premier tour ;)

      Supprimer
  3. Et l'alternative pour certains : "Présidentielle : un Français sur cinq est prêt à faire ses valises !"

    https://fr.novopress.info/205056/presidentielle-un-francais-sur-cinq-est-pret-a-faire-ses-valises/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne m'étonne pas du tout.

      Du tout du tout ! Beaucoup sont juste "à bout". Des riches et des pauvres. S'ils sentent qu'ils en prennent encore pour 5 ans cela sera 5 ans de trop.
      Tous ceux qui pourront partir riches ou pauvres le feront plutôt que de subir 5 ans de n'importe quoi ! Avec toujours moins de tout et plus de rien !

      Supprimer
    2. Des lâches incapables de se battre pour améliorer le monde préférant se barrer alors qu'ailleurs ça sera pareil, ils resteront dociles et soumis dans leur nouveau pays aussi corrompu. Pas grave le transhumanisme se chargera d'eux.

      Supprimer
  4. https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_profond

    "L'État profond, issu de la locution anglaise stay-behind, est une expression apparue au cours des années 1990 et désignant, d'abord aux États-Unis, l'instance au sein de l'État et de son administration qui est véritablement et secrètement décisionnelle sur le long-terme, par-delà les changements des institutions représentatives de surface comme le gouvernement et les partis politiques. L'expression anglaise Stay-behind serait apparue au cours des années 1980 en Turquie pour désigner une forme de gouvernement occulte, visiblement soutenu par l'OTAN dans le cadre du réseau Stay-behind, dont l'une des émanations serait l'Ergenekon.

    État profond désigne plus généralement, soit le noyau de l'oligarchie ou de la classe dominante, soit l'instance représentant les intérêts des lobbies (Finance, Armement, Pétrole...), au sein d'un État bureaucratique, c'est la composante la plus restreinte, la plus agissante et la plus secrète de l'establishment (traduit en français par « établissement »)."

    J'espère qu'aucun de ces fonctionnaires inamovibles, sortes d'oligarques dominants, n'oseraient se présenter aux élections présidentielles pour conserver leurs prérogatives, leur richesses et surtout ne pas les transférer à, hum, par exemple, une future fédération de pays en devenir...

    Les français s'appauvrissent depuis des dizaines d'années. Tous ? Vraiment ?

    RépondreSupprimer
  5. - No comment -

    Marine Le Pen : "Israël est un Etat souverain et a le droit de fixer sa capitale où il veut"

    La candidate à l’élection présidentielle Marine Le Pen sera si elle est élue, "le plus grand défenseur de la communauté juive de France", a-t-elle affirmé lors d’une interview publiée jeudi dans le magazine israélien Makor Rishon, ajoutant par ailleurs que l’Etat d’Israël avait "le droit d’établir sa capitale où il le souhaite".

    http://www.alterinfo.net/notes/Marine-Le-Pen-sera-le-plus-grand-defenseur-de-la-communaute-juive-de-France_b12126378.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a dit du bien aussi des musulmans non-extrémistes ce qui fait rager les autres en face. Elle ratisse large.

      Tu veux qu'elle fasse quoi d'autre ? Qu'elle appelle aux ratonnades et aux rafles. Faut arrêter les conneries un peu... Elle n'est que le nouveau RPR soft... On n'est plus habitué après tant d'années de gauchisme progressiste tous azimuts, Sarko compris. Au moins elle ne parle pas de graver dans la constitution le meurtre d'enfants...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.