vendredi 14 avril 2017

L'essentiel des programmes des candidats




Kamoulox :

Emmanuel Macron (@EmmanuelMacron)
Je veux créer une route de la liberté et de la responsabilité, qui traverse l'Afrique jusqu'en Europe.#BeurFM


 On a la route mais liberticide et irresponsable. Un aveu ?
;) 

30 commentaires:

  1. Etats-Unis socialistes d'Europe pour la Nathalie. :)))

    On sait pour qui elle roule... méchants méchants patrons ! Gentils gentils banquiers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mélenchavez : qqun peut me dire comment il chiffre son programme : les 100 milliards d'€ d'investissement il les prend où ? Taxes et impôts cachés ou bluff total ?

      Selon la journaliste d'ONPC Vanessa Burggraf la dette de la France s'élève à 2.100 milliards d'€.... voir ce site pour actualisation : http://www.dettepublique.fr/

      Supprimer
    2. N'oublié pas que Mélenchon veut sortir de l'Europe... La dette...donc...

      Supprimer
    3. J'aimerais bien un débat entre Asselineau et Mélenchon pour tirer les choses au clair mais Mélenchon (et Macron) se sont désistés du débat prévu le 20 avril par France 2. Bizarre non ?

      Supprimer
    4. Pas le temps de désamorcer d'éventuelles polémiques ou accusations mensongères si peu de temps avant le vote... campagne pourrie jusqu'au bout. Plus de débats entre candidats aurait effectivement été intéressant.

      On aura sauf surprise X vs. MLP avec X gagnant.

      Supprimer
    5. Campagne pourrie à cause des médias qui mettent en avant des candidats qui ne tiennent pas la route. Du coup, aucun débat de fond.

      La question de la sortie de l'UE en aurait été un très bon mais il fait peur aux oligarques et à certains candidats plus que d'autres.

      Supprimer
    6. C'est ce qui arrive quand on est dans une fausse démocratie avec aucun contre-pouvoir ou si peu...

      On aura juste eu une petite parenthèse du temps de l'internet à peu près libre, ce qui ne saurait durer. Cf. USA et la neutralité du net actuelle remise en cause. :(

      Supprimer
    7. Bah, il y a bien un candidat qui veut bien nous sortir de tout ça dans la liste et je voterai pour lui.

      Supprimer
  2. On les voir les copieurs du programme de l'UPR...

    Une itw du jour vitaminée et réussie d'Asselineau sur cnews pour les curieux : https://www.youtube.com/watch?v=9M9AA3xT4Nc

    J'aime bien lire les réactions des internautes, sur une autre vidéo un belge avait écrit qu'il suivait ces élections et que l'on avait beaucoup de chance d'avoir ce monsieur Asselineau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vivement d'ici dix jours. On sera enfin tranquille jusqu'aux prochaines élections... On aura peut-être même la chance de tous crever dans une guerre nucléaire et on n'entendra plus jamais parler de l'UPR...

      Supprimer
    2. Les asseliniens ont raté le coche. Ils avaient la possibilité de transformer leur candidat en un meme internet parfait, sympa, qui aurait fait bien passer le message. Asselineau a encore plus de potentiel que Lassalle en la matière quand on y pense. Autant que Ron Paul aux USA dont on utilise encore le meme maintenant...

      http://img15.hostingpics.net/pics/940423EhNon.jpg

      A la place ? Du troll/spam bien lourd...

      Supprimer
  3. @ anonyme 14.04 à 10.06

    Un débat Asselineau +Melanchon ,Asselineau + Marine L.P

    voilà de quoi éclairer les "mougeons"
    pouquoi ont-ils refusés ? (Mélenchon et Macron )C'est
    pas net ,la conscience en chute libre ? je dis ça ,je dis rien ,MAIS.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'ont rien à y gagner que Asselineau ait raison ou pas sur sa stratégie ce qui reste encore à prouver. Et Asselineau n'a pas assez de poids pour forcer ce débat.

      MLP a choisi d'y aller doucement contrairement à Asselineau pour ne pas faire peur aux votants. Qui plus est les électeurs de MLP pensent plus à faire stopper l'immigration qu'autre chose, l'UE et le franc sont secondaires. Les arguments d'Asselineau et sa volonté de rester dans Schengen n'ont que bien peu de prise sur son électorat finalement.

      Et sur Mélenchon, je crois que ce dernier s'en fout tout simplement vu sa dynamique actuelle incomparablement plus forte que Asselineau. Il doit s'en foutre autant que de Jean Lasalle. Même si plein d'anciens déçus du FdG sont allés chez Asselineau. Enfin plein... quelques-uns... ;)

      Donc oui, ils s'en foutent et se préparent au "débat" du second tour.

      Supprimer
    2. A noter tout de même que LCI ajd donnait Asselineau à 1,5%. Il doit être un peu au dessus. Et du coup, les commentateurs l'ont détruit en se demandant qu'est-ce qu'il fichait là, en gros. Belle démocratie...

      Supprimer
    3. Voilà enfin une analyse pertinente et toute fraîche de N.Polony sur le programme d'Asselineau qui met en évidence notamment "qu'il est le seul candidat qui propose (après le Frexit) de garantir l'indépendance des médias par rapport notamment aux puissances financières".

      Pour moi c'est une des priorités après le retour de la souveraineté nationale aux français via le Frexit.
      L'absence actuelle d'une loi allant dans ce sens nous fait bien voir aujourd'hui les conséquences désastreuses dans cette campagne avec des journalistes plus propagandistes qu'objectifs.

      https://www.youtube.com/watch?v=vh3P72Zkgsc

      Supprimer
    4. Regarde, une autre analyse pertinente sur l'UPR et pourquoi vous êtes enquiquinants :

      http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2035711-20170325-tente-comprendre-activisme-cybermilitants-upr-francois-asselineau?xtref=twitter.com

      « Tous les partis utilisent cette injonction à militer en ligne depuis 2007 notamment auprès des plus jeunes et davantage depuis 2012 avec la montée en force des réseaux sociaux », assure Anaïs Théviot, chercheuse en sciences politiques au Crape à Rennes.

      Ce militantisme en ligne a-t-il un impact sur les élections ? « Les cybermilitants convainquent généralement autour d’eux, pour mobiliser lors d’un tractage à côté de chez eux, ou faire un covoiturage pour aller à un meeting, ce genre de choses. Mais la vraie difficulté est d’élargir ce cercle pour toucher les indécis », poursuit la spécialiste du cybermilitantisme. « Sur Facebook par exemple, il y a un effet de bulle filtrante, notre fil d’actualité conforte plutôt nos idées. Sur les primaires par exemple, les enquêtes ont montré que l’impact d’Internet sur le vote était très limité »

      l’impact d’Internet sur le vote était très limité
      l’impact d’Internet sur le vote était très limité
      l’impact d’Internet sur le vote était très limité
      l’impact d’Internet sur le vote était très limité
      l’impact d’Internet sur le vote était très limité

      Compris ?

      Supprimer
    5. On se connait ?

      Supprimer
    6. Quel importance, vous êtes tous des clones. Donc oui, on se connait.

      Vous (UPR) attaquez allégrement les autres candidats et demandez des "éclaircissements" mais quand on vous rend la pareille, il n'y a plus personne, ça joue les vierges effarouchées. On est loin de l'époque glorieuse des colleurs d'affiches, n'est-ce pas ?

      Aucune réponse sur votre candidat et ses casseroles. Sûrement que ce n'est pas prévu dans l'argumentaire et les copier/coller du monde parallèle UPRien...

      Supprimer
    7. ...Et je te vouvoierai dans tes rêves mon pote. Personne ne se vouvoie dans le coin.

      Supprimer
  4. @ wendy , NON pas de la façon dont il présente son programme ,sortir de l'Europe dans ses conditions est
    irréalisable , c'est aller tout droit vers le programme du pantin grec ,bonne soirée ma petite wendy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mariethé,

      À toi aussi une très bonne soirée ! :)

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord avec Marithé.

      Souveraineté oblige; on ne sort pas d un contrat inique en acceptant le contrat de fait (de facto) en prenant l'option préconisèe par le contrat inique...

      Défaut de logique que j'avais pointé sur la vidéo de ce monsieur il y a des années sur youtube !


      FACE JE PERD, PILE TU GAGNES ?????

      Non, cela c'est un alibi pour éviter de sortir du système, cf j k galbraith fils de l innenarable financier j galbraigth, celui qui pondit un rien sur la crise de 1928 aux usa.

      LE NI, NI, bravo.

      ORTHO

      Supprimer
    3. Notez qu'Asselineau n'est pas le premier venu et qu'il a quand même travaillé à l'Intelligence économique du Ministère de Bercy et qu'à ses côtés coopère entre autre Vincent Brousseau économiste qui travaillé 15 ans à la BCE.

      Ces personnes-là sont quand même plus renseignées et au fait des moyens de sortir proprement de l'UE en respectant les traités et de prévoir les éventuels risques.

      A bon entendeur...le Tsipras c'est Mélenchon au fait, tonitruant mais rétropédalant à volonté.

      Supprimer
    4. Ah Mélenchon ! ;°) L'homme aux 100 milliards et quelques de dépenses. Il veut sans doute relancer la croissance économique en allant à la conquête de Mars (c'est dans son programme comme Cheminade), il doit sûrement y avoir du pétrole !
      Et s'il y a des ET ?
      Il va aller plus vite que les ricains et les russes ? Pas sûr.

      Supprimer
    5. Asselineau a même travaillé pour la banque mondiale et la troïka qui s'est occupée du cas grec. Effectivement, il s'y connait. ;)

      Supprimer
    6. Ca c'est la bande FN... on connaît la musique !

      Supprimer
    7. Ben, ce n'est pas notre faute s'il n'a pas réussi à faire disparaitre les documents qui le prouvent...

      Pour info, la "bande UPR", vous énervez encore plus les mélenchonistes maintenant.

      Supprimer
    8. Propagande UPR : Mélenchon = Tsipras. Gna gna gna, répétez le mensonge cent fois et oubliez surtout que la France est un petit peu plus puissante que la Grèce... juste un petit chouia.

      Si vous voulez un ordre de grandeur entre France, Allemagne et Grèce, c'est un peu la différence entre Mélenchon, Le Pen et Asselineau en terme d'électeurs...

      Supprimer
    9. Luxembourg, ça cadre mieux ! ;)

      Supprimer

Sans modération.....
------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.