mercredi 5 avril 2017

Les grands candidats ? (Sondage)

Bonjour à tous.

J'ai beaucoup apprécié ce débat d'hier soir. Vraiment. Alors c'était qui les "grands candidats" ?

Macron qui, pour l'occasion, s'était transformé en ectoplasme ? Fillon empêtré dans sa mise en examen ? MLP agressée par tous les autres ?

Honnêtement, j'ai trouvé Cheminade très bien ! Si, si ! J'ai trouvé Nathalie Artaud très bien, Asselineau aussi, tous les petits candidats très bien ! Lassalle aussi !

J'étais très contente que chacun puisse exprimer des idées que nous n'entendons jamais dans les médias.

Au moins en écoutant Asselineau les gens vont peut être commencer à comprendre qu'il y a "un os dans le fromage".

Cheminade, seul, a parlé du tsunami financier qui vient. Artaud a recadré le débat en parlant de Lafarge, etc...

Désolée, je n'ai pu ressentir "le grand homme ou femme" qui sortait du lot.

Honnêtement, je ne comprends pas Mr Hamon, ni Mr Macron mais je trouve que tous les autres étaient parfaits et qu'ils ont bien défendu leurs idées.

C'est ça la démocratie, accepter un échange sur des idées opposées.

J'ai mis un sondage en bas de page qui ne durera que 48 h. On peut faire deux choix.

En ce qui me concerne ce débat a effacé l'idée qui veut qu'il y ait des grands candidats !
Les petits étaient aussi bien voir mieux !

Quant au sondage BFM : LOL !

Oui, pour Mélenchon mais franchement, qui Macron peut-il avoir convaincu hier soir ????

8 commentaires:

  1. Les caves du sud ouest5 avril 2017 à 04:14

    Moi je voterai pour Poutou au 1er tour et pour Lassalle au second...

    RépondreSupprimer
  2. Mon humble avis après m'être tapé les 4 heures de débat :

    -Macron a été égal à lui-même : minable et insignifiant et je ne vois pas comment il pourrait remporter les sondages. Macron a un problème de neurones, car il a encore répété qu'il ne se revendique pas des partis du passés, ni de droite, ni de gauche mais antisystème, oubliant qu'il a été plusieurs années ministre de l'économie du quinquennat Hollande avec des résultats catastrophiques.

    -Mélenchon est bon comme tribun mais inquiétant dans la séance où le franc mac s'est réveillé et a hurlé contre les religions démolissant la chrétienté; donc attention double personnalité, dangereux, et il sera probablement pro-islam.

    -Dupont Aignan s'est révélé,il a été bon et souverainiste, classe; il a reproché à Macron d'avoir vendu les fleurons de notre industrie (alstom) à Rotschild et aux groupes privés américains.

    -Arthaud (le clone d'arlette laguillet) n'a pas été inintéressante car elle agrémentait son propos d'exemples concrets (ex dassault, lafarge), mais trop réflexe padlovien à toutes les questions: c'est la faute au grand capital français; pour un prof d'économie, elle devrait en savoir un peu plus sur les effets dévastateurs de l'europe;

    -Poutou très agressif, vulgaire, rempli de haine, mais utile malgré tout car il a exprimé la colère des ouvriers et des sans emplois contre l'oligarchie; aucune stature présidentielle; très délégué syndical qui voulait faire le buzz

    - Lassale : bizarre; fouillis, propos grandiloquents, curieux changements d'intonation, mais du vent; à côté de ses pompes

    -Cheminade a dit des choses intéressantes et le plus cultivé en littérature et histoire sur notre passé; malgré tout, il est en décalage et il n'est pas dans son temps; en revanche c'est le seul qui a indiqué que la dette publique était illégale et qu'il fallait l'annuler.

    - Marine a été bonne quoiqu'en dise BFMerdia exposant son programme et répondant aux attaques, notamment de Poutou.

    -Fillon est intéressant mais trop en mode victime et caliméro, pas assez conquérant. On sent qu'il s'est pris des coups et qu'il reste sur la défensive. Face à l'attaque diffamatoire de Poutou, il aurait dû lui répondre de façon plus incisive.

    - Asselineau : on voit qu'il maîtrise le sujet,il a bien insisté sur la nécessité de sortir de l'europe et de l'euro et il est légaliste. Pour lui tout se ramène aux droits, à la constitution, aux conventions internationales et il connaît les articles. Cela étant il est trop attaché aux textes, il lui faut prendre son envol pour participer davantage aux débat, être plus réactif et dans l'improvisation; un débat doit rester vivant, et il est trop en retrait.

    -Hamon : bof, bof, bof; aussi insignifiant que macron, il a récité sa leçon; vide; la femme derrière lui dans le public qui hochait la tête à chaque fois qu'il ouvrait la bouche, horripilante; manipulation style méthode coué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !

      Il est absolument ébouriffant ton résumé ! Très très juste de mon point de vue.

      Je suis d'accord avec toi ! À 100% !

      Tu devrais travailler dans la presse car c'est bien rare un tel esprit d'observation et de synthèse !

      Alors là, bravo !

      Supprimer
    2. mes que un candidat5 avril 2017 à 08:35

      Marine se demandait surtout qu'est ce que c'est que cette mascarade...ça se voyait qu'elle s'emmerdait grave...mais heureusement que le truculent berger du sud ouest Lassalle était là pour apporter de la bonne humeur....en tout cas, moi, il m'a bien amusé...qu'il continue comme ça!!!....

      Supprimer
    3. C'est vrai aussi j'ai bien aimé le "berger"...

      Supprimer
    4. Oui, bon résumé Ano ! :)

      Supprimer
  3. On ne peut s’empêcher de penser que deux courants s'affrontent dans ce genre de débat inédit. Celui d'une vision du passé avec des candidats "installés", qui pérennisent cette vision de l'éligible crédible qui est briefé par toute une équipe de communicants qui va jusqu'à choisir la couleur de la cravate ou le choix de la robe et la stratégie qui va avec pour répondre à la liste qu'ils pensent exhaustive des questions qui peuvent être posées, et il y a les autres, avec leur spontanéité et leur courage à faire face en étant eux même et développant avec leurs tripes les thèses pour lesquelles ils se battent. Chapeau bas à ces derniers qui ne rentrent pas dans le moule mais qui foutent un beau coup de pied dans cette fourmilière, n'en déplaise aux pseudos journalistes ou autres consultants qui ne font plus recette.Le malaise est bien là, la France souffre, la France saigne, et les français ne sont pas cons.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.