dimanche 30 avril 2017

le seuil de représentativité pour être Président serait de 27% de la population…

Un retournement de situation en défaveur d'un candidat menant à une semaine du scrutin par environ 20 points d'avance serait du jamais vu.
ou :


Quelques calculs pour remettre les choses dans leur juste perspective :

Le nombre de votants représente 55% de la population (votes blancs compris)

Si l’on retire les votes blancs et nuls (945 000, voir sur cette source, confirmée par le tableau ci-dessus), les suffrages exprimés représentent 53,8% de la population.

Si ces chiffres restent peu ou prou identiques au second tour, le seuil de représentativité pour être Président est de 27% de la population…

Je pense de plus en plus qu’il faudrait penser à réformer le système électoral en profondeur...
ou le laisser tel quel et descendre dans la rue....

;)

10 commentaires:

  1. Te fatigue pas Wendy, laisse les moutons se débrouiller entre eux. Lorsqu'ils seront tondus à ras, lessivés, envahis, sur-endettés, ils comprendront (ou pas) le sens du mot SOUMISSION
    Après tout, ils le cherchent bien d'avoir le nez dans leur propre merde !
    Et que je n'en entende pas un pleurer APRES, parce qu'il va être reçu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu as raison, NoMad.

      le premier qui pleure "après" sur les décisions iniques de l'Otan ou de l'Europe, etc...

      je lâche les nerfs !

      :))

      bon, faire le job et ensuite ne rien se reprocher...

      bon dimanche NoMad !

      Supprimer
    2. Bon dimanche Wendy et à Tous ! Profitez en bien, c'est le dernier sous l'ère Hollandouille (qu'on "regrettera", j'en suis persuadé !)

      Supprimer
    3. Mettez-vous dans la tête d'un militant patriote qui voit son pays détruit depuis au moins Mitterand... :)

      Pas glop ! ^^

      Supprimer
  2. Wendy, il faut examiner le programme Macron car il mélange l'essentiel avec une multitude de détails et de langue de bois mais c'est une bombe.

    Il vise à enrichir l'oligarchie, mettre sur un pied un système d'égalité entre les fonctionnaires, les classes moyennes et populaires avec une mise sous contrôle, une sorte de soviétisation sous structure pyramidale avec un transfert de notre souveraineté économique à l'UE (ministre de l'économie UE et budget européen) , un redécoupage du territoire (suppression d'au moins 4 départements proches des métropoles), une suppression de parlementaires et un contrôle par le citoyen de la fonction législative et de la cour des comptes y compris par internet(il veut placer ses think tanks US pour mieux infiltrer le système?), la cession des participations minoritaires pour investir dans l'industrie du futur (10milliards), voile et enseignement de l'islam à l'école, violation des données personnelles au profit des starts up, flicage de tous les citoyens par une police du quotidien(qui connaîtra tous les lieux et les interrogera, pourra interdire de fréquenter des lieux en cas de délit?), des avantages fiscaux colossaux pour l'oligarchie (diminution de l'IS), un impôt sur la fortune, diminution des charges, des milliards d'investissement y compris dans le numérique, le nivellement par le bas à l'école (savoir au minimum lire et écrire à l'entrée en 6ème), la préférence et la discrimination au profit des banlieues (15000€ de primes pour une embauche en CDI d'un gars issu des cités),une accélération des naturalisations, un assistanat généralisé (toutes les aides versées le même jour à bref délai après envoi des justificatifs )....etc . Bref , c'est un programme de mondialisation, de démantèlement et de destruction de la nation, d'enrichissement de l'oligarchie, de surveillance du citoyen, et d'accélération de l'islamisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage pour expliquer ceci aux moutons !
      De toute façon, ils sont conditionnés pour ne pas y croire

      Supprimer
    2. Nous allons financer notre propre destruction...

      Supprimer
  3. Le projet de réforme de l'ISF proposé par Emmanuel Macron vise ouvertement à préserver les intérêts des fortunes financières au détriment des classes moyennes supérieures.

    Au lieu de supprimer l'Impôt sur la Fortune , il propose de le remplacer par un impôt sur la fortune immobilière, qui s’appliquera uniquement aux biens immobiliers; ainsi les classes moyennes qui ont économisé toute leur vie pour se payer un bien immobilier, un toit, seront lourdement taxées, car jugées «fortunées».

    Mais le multimillionnaire qui dispose de centaines de millions d'Euros en banque et d'un train de vie somptuaire sera protégé. Les privilégiés qui auront beaucoup “d’accessoires”, yachts, patrimoine financier, actions, œuvres d'art, etc. ne seront pas imposés.

    Seuls les couillons de français de la classe moyenne, les futurs esclaves du système bandit/macron, seront laminés et vont banquer à la satisfaction de l'oligarchie et de la jet set qui profiteront des largesses de Macron, le fossoyeur.

    RépondreSupprimer
  4. en faite tu est bête est méchante tu n'a toujours rien d'intelligent a dire donc tu troll lamentablement par ce que tu sais que tu a perdue sur le fond ;) bisous .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui m'ennuie personnellement, ce sont les sécessionnistes martiens qui veulent tout garder pour eux. Mais merde quoi, la Terre a énormément contribué à la colonie, c'est trop facile de vouloir l'indépendance maintenant !

      Bordel, j'en ai mal au cul !

      Supprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.