lundi 10 avril 2017

Immigration : la bienpensance Vs la réalité.

Suède en un tweet, une image et un article.

De l'ouverture à l'inexorable repli sur soi.

A) la leçon :

"Cher Mr Trump, la Suède accueille à bras ouverts les immigrants. C'est un des pays les plus prospères, riches et sûrs de la planète"

B) la leçon :


C) tirer la leçon :



"La Suède met un terme à l'immigration de masse déclare le premier ministre traumatisé".

Au final, qui est puni ?

(Élément de réponse : Les français...) 

8 commentaires:

  1. Marrant comme l'image des belles suédoises aux longues jambes ne fait plus recette d'un coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En France on a l'habitude, en Suède, non.

      Le réveil est brutal...

      Supprimer
  2. MLP en direct, conférence de presse sur le terrorisme :

    https://www.youtube.com/watch?v=j91ABfn0Hok

    RépondreSupprimer
  3. En Allemagne aussi la leçon est dure :

    http://reinformation.tv/criminalite-migrants-hausse-allemagne-dolhein-68630-2/

    RépondreSupprimer
  4. Quand c'est trop, c'est traumatique...

    Ah non c'est Tropico. Je confonds.

    C'est marrant cet entêtement à croire que les choses n'arrivent qu'aux autres. Comme si les hommes politiques Norvégiens était incapable de concevoir ce qui s'est passé à Nice, à Bruxelles ou à Londres.

    Il faut que ça se passe chez eux pour qu'ils se rendent compte que c'est pas un film.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suédois, Tarte Ampion, suédois. Les norvégiens sont beaucoup moins atteints que les suédois et d'ailleurs ils se moquent d'eux. ^^

      Supprimer
  5. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/04/10/97001-20170410FILWWW00333-grande-synthe-6-blesses-dans-des-affrontements.php

    http://www.infos.fr/plus-de-la-moitie-du-camp-de-migrants-de-grande-synthe-ravage-par-un-incendie-202787.html

    Au moins 750 types dans la nature...

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.