samedi 8 avril 2017

Éducation Nationale : vers la privatisation ?

Voici un exercice donné à un élève de CE2
"Associe chaque aliment à la marque qui correspond".



Les détails de l'"exercice" :


Mais enfin.... ????!!!!!

Nos enfants finiront au lycée décérébrés.


5 commentaires:

  1. C'est le nivellement par le bas qui est prévu dans le programme scolaire macron : que tous les élèves sachent lire,écrire et compter à partir de l'entrée en sixième...à mon époque, cela s'apprenait au CP, CE1-CE2? on cherche à réduire les enfants FDS au niveau des sauvageons au QI de 70

    RépondreSupprimer
  2. Un revers qui claque sa mère8 avril 2017 à 06:26

    En même temps si les français sont assez cons pour voter cronmagnon...

    RépondreSupprimer
  3. relativisons...c'est quand même mieux que les exercices de calcul retrouvés dans les livres scolaires des écoliers de daesh qui reviendront sous peu en France avec leur conditionnement sanguinaire:

    « Une fabrique d’explosifs produit 100 engins par jour. Combien en produit-elle par heure ? »

    « une voiture chargée de 2 tonnes d’explosif C4 est lancée par un kamikaze au milieu d’une foule de mécréants sur une distance de 100 mètres. Combien de personnes seraient tuées ? 1 - dans un lieu en plein air ? 2 - dans un espace clos ? »

    « Si ton chargeur contient 42 balles et que tu dois tirer sur 7 mécréants comment répartir tes tirs ? »

    RépondreSupprimer
  4. Je propose un autre exercice :

    _ associe chaque peuple à son pays d'origine.

    ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est logique, ça doit devenir de bons petits consommateurs, c'est plus important qui sache différencié les marques des multinationales plutôt que savoir l'histoire ou la géographie.

    RépondreSupprimer

Sans modération.....

Mais : tout commentaire qui ne respecte pas à la lettre la charte ci-dessous sera supprimé sans autre forme de procés.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.